Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité

    OFFTA 2022: se réappropier nos corps

    La 16e édition du OFFTA se tient du 27 mai au 5 juin 2022. Intrinsèque aux arts vivants, le corps est à la fois matière et sujet de création. Les artistes ne cessent de s’explorer, s’exposer et se mouvoir pour nous faire réfléchir à l’expérience de nos corps. Loin d’être universelle, celle-ci se nuance et se multiplie dans l’étendue de nos vécus et de nos rapports identitaires. Les créations présentées ci-dessous seront offertes en programmes doubles. Elles sauront vous toucher par leur relation à la corporalité, à la sexualité et à la mémoire.

    Mon corps est l’océan de Kama La Mackerel
    S’inspirant d’histoires familiales et ancestrales, Kama La Mackerel porte un regard critique sur les legs coloniaux de la langue française. mon corps est l’océan est un poème hybride qui s’articule à travers rituels, corps en mouvement et spoken word.  Cette performance est la deuxième création du triptyque multilingue de l’artiste, qui recherche l’énonciation décoloniale dans ce qu’iel appelle « le corps de la poésie ». ZOM-FAM, la première élaboration de l’œuvre – qui était quant à elle en anglais – fut produite en 2020 comme un spectacle interdisciplinaire par le MAI et publiée comme un recueil par Metonymy Press. Lire plus…

    AFTER THE CAUSE de Rachelle Bourget
    Explorant les thèmes de la honte, de la confession et de l’isolement, ce solo examine notre besoin d’échapper aux conséquences de nos choix, s’attelant à la déconstruction de nos conceptions du sexe et de la beauté. Il existe une universalité dans l’expérience du regret, bien que nous soyons souvent amené.e.s à en souffrir en silence. Œuvre aux origines cathartiques, AFTER THE CAUSE est pour la chorégraphe-performeuse un acte vital de purification. Lire plus…

    Cherry Blossom Old Woman Tree de Mohammadreza Akrami
    Qu’est-ce que le « soi »? Comment le changement de perception du corps affecte-t-il l’idée de « soi »?Que se passe-t-il si le corps perd l’idée de « soi »? Où le « soi » prend-il fin dans l’espace ? Comment le « soi » s’identifie-t-il via la perspective des « autres » ? Cette proposition est un périple à travers le paysage des corps; une immersion dans l’imaginaire et la décomposition du mouvement, un passage du somatique à la sculpture humaine en mouvement. Lire plus…

    Le gardien des enfants de JJ Houle + Charles Voyer | Le Théâtre indépendant
    Le gardien des enfants s’attarde aux traces laissées par la violence sur les corps et les esprits de celleux qui la subissent. Seul en scène, Charles Voyer nous raconte des souvenirs souvent embrouillés et douloureux. En traversant des épisodes traumatiques – les attouchements répétés qu’il a subi en service de garde;  sa violente rencontre avec un site web présentant des snuff movies lors de son adolescence – il essaie de comprendre, sous nos yeux, ces moments qui ont bouleversé son développement et qui l’habitent toujours. Lire plus…

    ARTISTES DE LA 16e ÉDITION
    Joshua Sofaer et Marion Leeper et Stéphane Maddix Albert et Kamini Ramachandran, Aurélie Pedron | Lilith & Cie, Nate Yaffe, Guillaume Saindon | 2359, Sarah Wendt et Pascal Dufaux, Collectif Tôle, Katia-Marie Germain, Camille Paré-Poirier, Kama La Mackerel, Rachelle Bourget, Audrée Juteau et N. Zoey Gauld et Catherine Lavoie-Marcus | L’Annexe-A, Adam Kinner et Christopher Willes, Mohammadreza Akrami, JJ Houle et Charles Voyer | Le Théâtre indépendant, Caroline Gravel, Odile Gamache, Emile Pineault, Safia Nolin et Maryse Goudreau

    Voir la programmation complète ici

    Dans un désir d’améliorer l’accessibilité du festival, le OFFTA réitère son modèle philanthropique de passes solidaires mis en place dans le contexte pandémique. Cette initiative élargit l’accès au festival tout en mettant de l’avant une approche collective plutôt qu’individuelle. La participation du public démontre l’engagement envers le OFFTA et les artistes qui y sont présenté.e.s, puisque ⅓ des revenus de billetterie et des dons seront remis aux artistes de la programmation afin de bonifier leurs cachets.

    Les festivalier.ère.s peuvent se procurer une des quatre passes donnant  accès à l’entièreté du festival : l’accessible à 30 $ puis les solidaires à 50 $ (don de 20 $), 70 $ (don de 40 $) et 90 $ (don de 60 $). 

    Les réservations sont également possibles pour la totalité de la programmation avec la passe.

    INFOS | Visitez le site Internet offta.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité