Samedi, 1 octobre 2022
• • •
    Publicité

    Malgré certaines protestations, l’heure du conte animée par Barbada s’est bien déroulée à Dorval

    Une activité de lecture pour les enfants, animée par la drag-queen Barbada de Barbades, a d’abord reçu une série de message de haine sur les réseaux sociaux, alors que la bibliothèque de Dorval souhaitait simplement célébrer le mois national de la Fierté. Cela dit, tout s’est bien déroulé le jour même.

    Le journal Métro nous apprenait que si certaines personnes avaient d’emblée applaudit l’initiative, d’autres s’étaient dits choqués, voire outrés, qu’une drag-queen puisse raconter des histoires à des enfants, montrant leur manque flagrant d’ouverture à la différence. Certains ont même pris la peine de multiplier les commentaires désobligeants, qualifiant l’activité d’«anormale», voire d’«écœurante» et qui «influencerait l’orientation sexuelle des jeunes».

    La bibliothèque de Dorval a même envisagé un instant d’annuler l’activité, mais a ensuite décidé de poursuivre l’activité qui s’est déroulée sans incident et a connu beaucoup de succès. D’ailleurs, plus de 80 enfants ont assisté à l’une des deux activités de lecture de la bibliothèque.

    Barbada n’avait pas été directement menacé, mais des policiers du SPVM était présent à l’extérieur de la bibliothèque pour assurer la sécurité de tout le monde. Rappelons que dans la vie de tous les jours, Barbada (alias Sébastien), est professeur de musique à l’école primaire et à l’habitude de s’adapter à n’importe quel public. 

    Cette activité de lecture pour les enfants n’est pas unique. Elle s’est tenue aussi à la Grande Bibliothèque, en parallèle à la programmation de Fierté Montréal à quelques reprises avant la pandémie, et en mars à la Maison de la Culture Claude-Léveillée, sans qu’elle ne suscite de drame ou de réaction négative.

    Aux États-Unis cependant, plusieurs drag-queens ont vu leur activité de lecture pour les enfantsêtre annulée devant la pression de groupes religieux ou d’extrême droite, et des protestations et affrontements ont éclaté devant les lieux où ils devaient se tenir.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité