Samedi, 25 juin 2022
• • •
    Publicité

    Deux Québécoises sur la ligne de départ de la 3e saison de Canada’s Drag Race

    Une troisième ronde de 12 artistes de drag canadiens s’apprête à viser le titre de la « Next Drag Superstar » du CanadaOn retrouve deux Québécoises sur la ligne de départ de la 3e saison de Canada’s Drag Race. Brooke Lynn Hytes, Brad Goreski et Traci Melchor reviennent en tant que juges de ce concours où la gagnantes remportera un grand prix de 100 000 $.

    La série originale primée Crave revient pour sa troisième saison composée de neuf épisodes dès le jeudi 14 juillet à 21 h (et jusqu’au 9 septembre), et est offerte aux auditoires canadiens en version sous-titrée en français et en anglais. Les épisodes seront diffusés tous les jeudis à 21 h. La troisième saison sera également lancée le jeudi 14 juillet sur la plateforme de vidéo sur demande par abonnement WOW Presents Plus de World of Wonder, aux États-Unis et dans plus de 160 pays.

    De retour pour diriger les reines cette saison : la reine du Nord Brooke Lynn Hytes, qui anime également la série originale Crave 1 Queen 5 Queers; Nrad Goreski, animateur télé; et Traci Melchor, correspondante principale d’ETALK. Le trio sera rejoint par des juges invités et des invités spéciaux tout au long de la saison.

    Prêts à donner tout un spectacle, les concurrentes voient leurs talents évalués lors de chaque épisode de Canada’s Drag Race: que la meilleure gagne, qui les met au défi de maîtriser le chant, la danse, le jeu d’acteur, l’imitation, le design et l’improvisation. Pendant la saison, les concurrentes sont éliminées jusqu’à ce qu’une seule reine reste debout avec la couronne, le sceptre et le titre de Drag Superstar du Canada. Tout au long de ce voyage, les reines partagent leurs succès et luttes personnelles, et montrent l’importance de célébrer le charisme, l’unicité, le culot et le talent de chacun. En plus des favoris des spectateurs, comme Snatch Game et Untucked, la troisième saison est également conçue pour offrir au public quelques surprises, tout en célébrant la richesse de la scène drag et de la communauté queer du Canada.

    Plus tôt cette année, Canada’s Drag Race: que la meilleure gagne a remporté six prix Écrans canadiens pour sa deuxième saison, y compris la meilleure émission ou série de téléréalité/compétition pour la deuxième année consécutive, ainsi que le prix du meilleur animateur ou présentateur pour une émission factuelle ou de téléréalité/compétition.

    Cette année, deux nouvelles Queen québécoises feront partie de la compétition. Rappelons que les deux précédentes saisons nous ont permis aux Québécoises Rita Baga, Kiara, Océane Aqua-Black, Pythia, Suki Doll et Adriana de faire valoir leur talent fou.


    Alors, sans plus tarder (ou comme dirait Mado, « without tardition »), voici les participantes de de l’émission Canada’s Drag Race qui rivaliseront pour succéder à Priyanka et Icesis Couture.

    Les deux Québécoises

    Gisèle Lullaby

    Âge : 33 (Montréal, Québec) Pronoms : elle/la dans son personnage de drag; il/lui autrement Instagram : @gisele_lullaby TikTok : @giselelullaby Facebook : GiseleLullaby01

    Ce qu’il faut savoir à propos de Gisèle Lullaby

    • Gisèle est l’une des principales reines en place au célèbre Cabaret Mado à Montréal.
    • Elle conçoit, coud et façonne la plupart de ses perruques.
    • Avec une personnalité audacieuse, Gisèle est drôle, extrovertie et bavarde, et a partagé la scène avec la vedette québécoise, Marie-Mai.

    « Je suis né pour être une drag queen. »

    Lady Boom Boom 

    Âge : 25 (Montréal, Québec) Pronoms : elle/la (en drag); aucune préférence autrement Twitter : @ladyboomboom8 Instagram : @itsladyboomboom TikTok : @ladyboomboom

    Ce qu’il faut savoir à propos de Lady Boom

    • Lady Boom Boom possède un diplôme en conception et production de vêtements.
    • Elle a eu un tatouage sur scène pour rendre hommage à sa grand-mère.
    • Elle travaille régulièrement à l’établissement Le Drague, à Québec, où elle anime et fait des spectacles depuis l’âge de 18 ans.

    « Je n’ai pas choisi la drag, la drag m’a choisie. »

    Et les autres concurrentes :

    Canada's Drag Race

    Bombae

    Âge : 29 (Toronto, Ontario) Pronoms : elle/la dans son personnage de drag; aucune préférence autrement Twitter : @ItsBomBae Instagram : @bom.bae TikTok : @bom.bae

    Ce qu’il faut savoir à propos de Bombae :

    • Bombae a déménagé de Mumbai à Toronto en 2016 et se décrit comme la « souveraine satanique » de Toronto.
    • Membre du mouvement de mode Club Kids, elle a des jambes interminables et ses partisans peuvent la trouver sur des podiums, dans des séances photo ou dans une galerie d’art.
    • C’est une supervedette de drag numérique qui offre des spectacles en direct sur Twitch chaque semaine.

    « Le drag c’est TELLEMENT AMUSANT. Vous n’avez qu’à me regarder pour le voir! Si vous ne vous amusez pas, c’est que vous ne faites pas de drag! »

    Canada's Drag Race

    Chelazon Leroux

    Âge : 22 (Saskatoon, Saskatchewan) Pronoms : iel/il/elle dans son personnage de drag et dans la vie Twitter : @chelazonleroux Instagram : @chelazonleroux TikTok : @chelazonleroux

    Ce qu’il faut savoir à propos de Chelazon Leroux :

    • Chelazon a grandi au sein de la Première Nation Dene en Saskatchewan et est très lié à son identité autochtone. En 2021, iel a marché pendant la Semaine de la mode de Londres pour la créatrice autochtone Jill Setah, en portant attention au problème des femmes autochtones disparues et assassinées.
    • Iel a près d’un demi-million d’abonnés sur TikTok, où iel éduque et divertit en utilisant l’humour, l’histoire, la beauté et la narration.
    • Chelazon donne des conférences et travaille souvent sur des campagnes en santé mentale, en partenariat avec Santé Canada, le gouvernement de la Saskatchewan, le commissaire aux traités de la Saskatchewan et bien d’autres.

    « Je suis la tante qui séduira vos oncles. »

    Halal Bae

    Âge : 33 (Toronto, Ontario) Pronoms : elle/la dans son personnage de drag; il/lui/iel autrement Twitter : @thehalalqueen Instagram : @halal.bae

    Ce qu’il faut savoir à propos de Halal Bae

    • Halal Bae est d’origine égyptienne et palestinienne, et a déménagé à Toronto à 18 ans afin de mener une vie ouvertement queer.
    • Le lien entre Halal et son héritage nord-africain et musulman du Moyen-Orient est très infusé dans son style de drag, et elle est fière de pouvoir utiliser ses origines pour représenter un côté de l’identité queer qui est souvent négligé et opprimé.
    • Elle a participé à de nombreux événements, dont des collectes de fonds pour la sensibilisation au VIH et des initiatives pour les immigrants queer.

    « Halal représente l’intersectionnalité qui façonne les grandes villes partout au pays, qui est souvent négligée et marginalisée, créant ainsi un espace ouvert et contribuant à une conversation plus vaste sur qui peut faire de la drag, dans l’espoir de changer les avis en cours de route. »

    Irma Gerd

    Âge : 32 (St. John’s, T.-N.-L.) Pronoms : elle/la dans son personnage de drag; iel autrement Twitter : @queenirmagerd Instagram : @queen.irmagerd TikTok : @queen.irmagerd

    Ce qu’il faut savoir à propos d’Irma Gerd

    • Irma est actuellement la Atlantic Drag Star (vedette du drag en titre de la région Atlantique), une compétition qui réunit des artistes de drag de l’Est du Canada.
    • Elle a organisé et animé plusieurs émissions avec sa maison composée de ses six enfants de drag.
    • Irma est une artiste formée qui a remporté le concours 1res Œuvres! de BMO, représentant Terre-Neuve-et-Labrador lors de son exposition nationale.

    « Le drag est une façon pour moi de tisser des liens avec les gens par l’humour. J’ai très hâte de faire rire tout le monde… et pas seulement sur Grindr! »

    Jada Shada Hudson

    Âge : 37 (Toronto, Ontario) Pronoms : elle/la (en drag); il/lui (dans la vie courante) Twitter : @jadashada Instagram : @jadashadahudson TikTok : @jadashadahudson

    Ce qu’il faut savoir à propos de Jada Shada Hudson

    • Jada est arrivée au Canada depuis la Barbade en 2009 et elle fait de la drag depuis 13 ans.
    • En 2019, Jada a été une artiste pour la vedette de la musique Lizzo avant son spectacle.
    • Jada a déjà paru à la télé dans 1 QUEEN 5 QUEERS et QUEENS, des séries originales de Crave.

    « Je n’ai pas choisi le drag, le drag m’a choisi. Je suis très heureuse qu’il m’a choisi… Jada Shada Hudson est la force et la confiance que je n’ai pas lorsque je suis moi-même; je vous assure qu’elle est PUISSANTE. Le pouvoir de faire en sorte qu’un public de tous les âges tombe amoureux non seulement de ses performances, mais aussi de sa personnalité pétillante. Attention tout le monde, la reine de la mise en service envahit la scène. Point. FINAL. »

    Kaos

    Âge : 27 (Calgary, Alberta) Pronoms : elle/la/iel/ellui (en drag); il/lui/iel (dans la vie courante) Twitter : @thekaosofjesilo Instagram : @thekaosofjesilo TikTok : @thekaosofjesilo

    Ce qu’il faut savoir à propos de Kaos

    • Kaos aime déjouer le genre et taquiner les gens en utilisant l’art du drag
    • Son art comprend la danse, la gymnastique, le chant, la prestation de cirque et toute chose étrange qui lui vient à l’esprit.
    • L’énergie et le dévouement de Kaos envers son art sont une source d’inspiration pour de nombreux artistes de la relève.

    « Mon drag est chaotique et je suis la belle catastrophe. »

    Kimmy Couture

    Âge : 25 (Ottawa, Ontario) Pronoms : elle/la/iel/ellui en drag et dans la vie courante Twitter : @itskimmy_1 Instagram : @itskimmy_1 TikTok : @itskimmycouture

    Ce qu’il faut savoir à propos de Kimmy Couture

    • Kimmy a immigré au Canada en 2012 depuis les Philippines et a remporté son premier concours de drag à l’âge de 13 ans.
    • Kimmy est une femme transgenre, experte du lip sync et reconnue pour ses mouvements de danse impeccables. Elle est une ardente défenseure des communautés transgenres et asiatiques.
    • Mentorée par Icesis Couture, lauréate de la deuxième saison de CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE, elle est devenue l’une des plus grandes artistes de drag à Ottawa.

    « C’est une reine, son âme est royale. »

    Miss Fiercalicious 

    Âge : 25 (Toronto, Ontario) Pronoms : elle/la (en drag); il/lui/iel (dans la vie courante) Twitter : @fiercalicious Instagram : @missfiercalicious TikTok : @missfiercalicious

    Ce qu’il faut savoir à propos de Miss Fiercalicious

    • À l’université, Miss Fiercalicious a étudié la biologie dans le but de devenir médecin. Elle a finalement quitté l’école lorsqu’elle a découvert la drag afin de se concentrer uniquement sur sa nouvelle passion.
    • Elle a été présentée dans le vidéoclip de Lights pour la chanson Prodigal Daughter.
    • Miss Fiercalicious est l’une des rares artistes drags canadiennes à être présentée dans la série Cosmo Queen de Cosmopolitan.

    « Il n’y a jamais eu de drag queen comme moi à CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE. Je ne suis pas comme les autres filles. Je suis pire. »

    Miss Moço

    Âge : 35 (Toronto, Ontario) Pronoms : elle/la (en drag); il/lui (dans la vie courante) Twitter : @heymissmoco Instagram : @missmoco TikTok : @heymissmoco

    Ce qu’il faut savoir à propos de Miss Moço

    • Miss Moço est la diva internationale portugaise-canadienne de Toronto et qui offre des styles remarquables et des performances puissantes.
    • En 2017, elle a lancé son propre concours de beauté drag appelé Miss Drag Lisboa à Lisbonne, au Portugal où elle revient chaque année pour produire et animer l’événement.
    • Elle est la « drag brunch queen de Toronto » avec son brunch hebdomadaire de drag le dimanche au superbe Gladstone House.

    « Je rêve de participer à l’émission CANADA’S DRAG RACE : QUE LA MEILLEURE GAGNE depuis que la première saison a été annoncée et c’est incroyable de pouvoir cocher cette case de la liste des formidables expériences de drag que j’ai hâte de créer. »

    Vivian Vanderpuss 

    Âge : 29 (Victoria, C.-B.) Pronoms : elle/la dans son personnage; il/lui dans la vie Instagram : @vivianvanderpuss TikTok : @vivianvanderpuss

    Ce qu’il faut savoir à propos de Vivian Vanderpuss

    •Vivian adore coiffer ses propres perruques et créer de magnifiques styles en s’inspirant de toutes sortes d’époque.

    • Son « art glampy et sa personnalité vive », combinés à son esprit authentique, font toujours sourire les gens.

    • Vivian ne se présente pas toujours en femme, elle incarne également des personnages non binaires et hyper rois.

    « Pour moi, l’art de la drag c’est ressentir les fantaisies, peu importe la fantaisie. »

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité