Mercredi, 8 février 2023
• • •
    Publicité

    Deux hommes abattus par balles devant un bar gai en Slovaquie

    La communauté LGBTQI+ slovaque est sous le choc. Deux hommes ont été tués mercredi soir devant un bar gai de Bratislava, capitale de la Slovaquie. Le meurtrier, retrouvé mort, serait un «adolescent radicalisé», fils d’un membre éminent du parti Vlast, un parti d’extrême droite.

    Dans la soirée du 12 octobre, deux hommes ont été abattus par balles à l’extérieur du Tepláreň, un populaire bar gai situé au centre de Bratislava, capitale de la Slovaquie. Après une nuit de recherches, le meurtrier a été retrouvé mort jeudi dans un autre endroit de la capitale, a annoncé le service de police slovaque sur sa page Facebook.

    Des témoins ont raconté avoir entendu jusqu’à dix coups de feu, rapporte Sme, le plus important quotidien du pays. Les médias locaux ont identifié le tireur comme étant Juraj Krajcik, âgé de 19 ans et fils d’un membre éminent du parti d’extrême droite Vlast (un parti n’a pas obtenu suffisamment de voix pour entrer au Parlement lors des élections législatives de 2020).

    Via Twitter, Eduard Heger, Premier ministre slovaque, a décrit le tireur comme un «adolescent radicalis黫Deux personnes ont été assassinées simplement parce qu’elles faisaient partie de la communauté LGBTQ+, c’est inacceptable», a tweeté le chef du gouvernement, ajoutant : «Dans un pays libre et démocratique, les homosexuels ont le droit de vivre librement».

    L’une des victimes était étudiant en langue chinoise à Tepláreň. L’autre était son ami, un employé de magasin. Une troisième personne, une jeune femme qui parlait aux deux hommes, a été blessée et est hospitalisée.

    La présidente slovaque, Zuzana Čaputová, a condamné ce qu’elle a décrit comme un «crime de haine pour les minorités». Haine qui, a-t-elle souligné, est «nourrie depuis longtemps par des déclarations stupides et irresponsables de politiciens».

    Le vice-président de la Commission européenne, le Slovaque Maros Sefcovic, a quant à lui adressé ses «sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes de l’effroyable attentat en Slovaquie»

    Rappelons qu’au courant de l’été, la communauté LGBTQ+ a déjà été l’objet d’une attaque semblable et qui a fait deux morts et 21 blessés par balles à la veille de la marche de la Fierté à la sortie d’un bar gai d’Oslo en Norvège. Le responsable dans ce cas était un islamiste.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité