Mercredi, 8 février 2023
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLes clownes sont-elles politiquement incorrectes ?

    Les clownes sont-elles politiquement incorrectes ?

    Sans aucun doute l’un des titres les plus déconcertants que les nouveautés de l’automne 2022 ont apportés et gagnant haut la main le pari de piquer la curiosité ! Le sujet est tout aussi fascinant que sa marquise puisque l’autrice porte son regard sur la présence des femmes dans l’univers des clown.e.s qui, jusqu’à il y a encore quelques années, se distinguait avant tout pour être une histoire de gars. Artiste de cirque non binaire et queer, Zed Cézard s’est penchée sur l’univers clownesque féminin dans le cadre de son doctorat en art.

    Portant le sous-titre « Réflexions queers sur les pratiques clownesques des femmes », son essai plonge dans l’univers de ces amuseurs afin d’en percer les secrets, mais également d’en pourfendre les clichés. Le clown d’aujourd’hui n’est plus celui d’hier et ne se limite donc pas à un homme affublé de vêtements bariolés, d’un nez rouge et de chaussures démesurées. En fait, il n’est plus toujours un homme ! On pourrait croire que cette figure débonnaire serait propice à accueillir une évolution de son identitaire, mais la réalité est tout autre. Le simple fait pour une femme d’emprunter la voie clownesque constitue toujours une certaine forme de transgression.


    Paradoxalement, et à contresens de cette résistance, le personnage demeure avant tout associé à une notion de désobéissance à l’ordre établi, qui n’hésite pas à verser dans la folie. Afin d’y voir plus clair, Zed Cézard a sondé des clownes au Canada, en France et au Brésil afin de prendre le pouls : comment évoluent-elles au cœur desociétés qui demeurent encore trop souvent sexistes, racistes, capacitistes, validistes, âgistes, grossophobes et transphobes ? Le résultat dégage un portrait surprenant qui s’applique à bien plus qu’un segment de la communauté artistique, mais se révèle au contraire un reflet de la société dans son ensemble. Le statut de transgression, tant sur le plan de la définition même du personnage du clown que dans le fait qu’il s’agit ici de clownes au féminin, offre également à ces dernières une capacité accrue de désobéissance face à l’ordre établi pour ainsi remettre en question les dictats sociaux, notamment en ce qui a trait aux codes binaires imposés.

    INFOS | Les clownes sont-elles politiquement incorrectes ? Réflexions queers sur les pratiques clownesques des femmes / Zed Cézard. Montréal : Somme toute, 2022, 146 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité