Mercredi, 8 février 2023
• • •
    Publicité

    Les salarié·es de la Deutsche Bahn libres de choisir le genre de leur tenue

    Les salarié·es du rail allemand peuvent désormais choisir indifféremment des pièces de vêtement traditionnellement utilisées par les hommes ou les femmes pour composer leur uniforme, quel que soit leur genre, a annoncé le PDG, qui veut promouvoir la “diversité” LGBT+ dans son entreprise.

    «Les collaborateurs de la Deutsche Bahn peuvent eux-mêmes choisir leurs vêtements, indépendamment de leur sexe ou de leur identité de genre», a déclaré mercredi 2 novembre Richard Lutz, dans un texte posté sur le réseau social Linkedin.

    Les salarié·es, qu’ils et elles s’identifient en tant qu’homme, femme ou non binaire, pourront «commander et porter des articles de la collection pour homme ou pour femme», a-t-il ajouté.

    Cette mesure est destinée à promouvoir une «Deutsche Bahn diverse et colorée», s’est félicité M. Lutz.

    Le groupe ferroviaire, détenu à 100 % par l’État allemand, est la première grande entreprise de transport d’Allemagne à sauter ce pas, selon la presse.

    «Nous sommes fiers de notre employeur, qui donne à tous les collaborateurs la possibilité de se développer librement», a réagi Norbert Nirschl, le président de l’association de salariés LGBT+ du groupe, baptisée “Railbow”.

    Cette décision intervient quelques mois après la condamnation de la Deutsche Bahn par un tribunal de Francfort (ouest) pour «discriminations» à l’encontre d’une personne non binaire.

    La justice a estimé en juin que l’opérateur ne pouvait pas obliger ses usagers de spécifier leur genre (“Monsieur” ou “Madame”) au moment de la réservation d’un billet sur internet. Elle a imposé à la Deutsche Bahn de cesser cette pratique d’ici à janvier 2023.

    Les questions LBGT+ sont de plus en plus présentes dans le débat public en Allemagne.

    La coalition gouvernementale, qui réunit Verts, libéraux et sociaux-démocrates, s’est engagée à faciliter les démarches de changement à l’état civil pour les personnes trans.

    Une simple déclaration à l’administration devrait suffire pour effectuer une modification, en vertu d’un projet de loi présenté en juin.

    Un délégué ministériel à la cause “queer” a également été nommé pour lutter contre les discriminations sexuelles et de genre, une première en Allemagne.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    1 COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité