Samedi, 4 février 2023
• • •
    Publicité

    Des parlementaires canadiens s’unissent pour former le tout premier caucus non partisan 2ELGBTQI+ au Canada

    Des députés et sénateurs canadiens membres des communautés 2ELGBTQI+ viennent de créer le Caucus canadien de la Fierté. Ce Caucus composé de huit députés membres de trois partis fédéraux et de deux sénateurs indépendants assurera un dialogue avec les organismes de la société civile et aura pour principal objectif d’œuvrer de façon non partisane à la sensibilisation des parlementaires canadiens aux questions 2ELGBTQI+. 

    Il souhaite également agir comme interlocuteur en diplomatie parlementaire en matière de droits 2ELGBTQI+. 

    Blake Desjarlais, député (NPD), coprésident du Caucus

    Le caucus est composé des parlementaires suivants : 

    • René Cormier, sénateur indépendant, coprésident. 
    • Blake Desjarlais, député (NPD), coprésident. 
    • Lisa Marie Barron, députée (NPD) 
    • Randy Boissonnault, Ministre du Tourisme et Ministre associé des Finances. 
    • Randall Garrison, député (NPD). 
    • Melissa Lantsman, députée (PCC). 
    • Seamus O’Regan, Ministre du Travail. 
    • Robert Oliphant, Secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères. 
    • Kim Pate, sénatrice indépendante. 
    • Pascale St-Onge, Ministre des Sports et Ministre responsable de l’Agence développement économique du Canada pour les régions du Québec.

    « L’actualité nous rappelle sans cesse que les droits des communautés 2ELGBTQI+ s’effritent et sont loin d’être acquis dans le monde», affirment par voie de communiqué le sénateur René Cormier et le député Blake Desjarlais, tous deux les coprésidents. «Alors que le Canada souligne cette semaine l’anniversaire de l’adoption de la Loi visant à interdire les pratiques de thérapies de conversion, il est clair que nous observons un certain momentum dans l’avancement des droits 2ELGBTQI+ dans notre pays, mais le progrès doit se poursuivre et l’approche non partisane du Caucus sera un atout considérable pour y arriver. L’approche non partisane entre parlementaires a fait ses preuves dans d’autres législatures à l’international. C’est maintenant au tour du Canada d’assurer un leadership uni à cet égard. » 

    Une première activité du Caucus est prévue en février 2023. 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité