Mercredi, 17 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Detransition, baby

    Katrina annonce à Ames, un de ses employés avec lequel elle entretient une liaison, qu’elle est enceinte. La prémisse semble annoncer une comédie sur l’angoisse de la paternité, mais n’en constitue que la première pierre. En effet, d’abord interloqué, Ames lui révèle qu’il y a quelques années, il a transitionné pour devenir une femme, puis qu’il a fait le chemin inverse : il a détransitionné.

    L’étonnement d’Ames tient au fait qu’il croyait être stérile à la suite d’une prise massive d’hormones, mais ce n’est pas la seule raison derrière son désarroi. À l’époque, Ames (alors Amy) vivait en couple avec une autre trans, Reese, et les deux femmes avaient pour projet d’élever un enfant. Ajoutons à cela que la détransition d’Ames prend racine non pas dans la réalisation d’errements identitaires, mais bien plutôt parce qu’il lui était socialement trop ardu d’exister en tant que femme trans.

    Cette décision étonnante illustre ainsi avec force les difficultés — psychologiques, médicale et également sociales — auxquelles s’expose quiconque traverse un processus de transition. C’est ainsi que, malgré les apparences, Amy est toujours bien présente en Ames. On peut donc même parler d’un récit articulé autour de trois femmes.

    Katrina, de son côté, est anxieuse à l’idée de plonger dans « l’ennui d’une hétérosexualité » extrême. Ames veut préserver sa relation avec celle-ci en proposant toutefois d’y adjoindre son ancienne conjointe, Reese. La mise en place de cette mécanique inhabituelle lui apparait comme une planche de salut puisque son ex le considère toujours comme une femme et qu’il lui sera ainsi moins confrontant de devenir père (plutôt que mère). Reese juge tout d’abord la proposition absurde, quoique…

    Dans la joute des points de vue, c’est celui de Reese qui s’avère le plus jubilatoire, puisqu’elle manie l’ironie et le sarcasme avec adresse et n’hésite pas à truffer son discours de références culturelles délicieuses. À titre d’exemple, elle analyse les quatre avenues qui s’offrent à une femme vieillissante en les juxtaposant aux personnages de Sex and the City et en soulignant les obstacles insurmontables que chaque option présente à une femme trans.

    Véritable succès critique et de librairie, le roman de Torrey Peters met habilement en scène une réflexion sur les notions de genre et de parentalité au cœur d’une redéfinition des relations amoureuses. À noter que l’ouvrage connut un tel succès qu’une adaptation télévisuelle fut annoncée dès 2021.

    INFOS | Detransition, Baby / Torrey Peters. Montreuil : Libertalia, 2022, 429 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité