Dimanche, 19 mai 2024
• • •
    Publicité

    L’outil révolutionnaire de Samuele

    En février dernier, l’artiste trans et non binaire Samuele lançait Une paillette dans l’engrenage, un livre-album qui explore les thèmes de la transformation, de la joie et de la guérison, sur fond de musique entrainante et de mélodies accrocheuses. Samuele combine la chanson, le récit et l’essai, et offre une création qui parle de révolution individuelle et collective en utilisant la lentille de sa propre transformation. Aujourd’hui, iel s’assoit avec Fugues pour discuter de son processus créatif, de son parcours personnel et de ses projets à venir.

    Au moment de réaliser cette entrevue, Une paillette dans l’engrenage est lancé depuis quelques semaines. D’entrée de jeu, Samuele confirme notre intuition : « L’album est super bien reçu ! En spectacle, notamment, ça se passe super bien. C’est vraiment un album que je voulais l’fun en show, et pour l’instant, c’est très positif ! »

    Fin 2018, en plein épuisement professionnel et en questionnement sur son identité, Samuele prend une pause de la scène pour se donner l’espace de faire une transition de genre. L’automne suivant, iel s’assume comme trans et non binaire. Un sentiment refait alors surface : l’envie de créer. Le livre-album est né de ce désir de partager une joie nouvellement trouvée. Selon l’artiste, c’est d’abord et avant tout un message de joie que l’album tente de propager : « C’est un combat de trouver sa joie lorsque l’on est une personne marginalisée. Par contre, trouver sa personne et son identité n’est pas uniquement empreint de douleur et de violence. C’est aussi rempli de positif et d’émotions heureuses. Pour moi, la joie est un outil révolutionnaire. Il n’y a personne qui est dans la joie et qui fait du mal ou détruit des choses. C’est donc important de le dire : il faut trouver sa joie. »

    Créé en pleine pandémie, le nouvel album intègre différents styles musicaux à l’univers de l’artiste, dont des sonorités électros et quelques rythmes un peu plus disco. Selon Samuele, l’objectif était d’apporter des mélodies plus pop et plus lumineuses. Iel s’est donc entouré de créateurs au bagage varié afin de donner la bonne couleur à son prochain opus : « J’avais envie de changer l’instrumentation, j’ai donc choisi une équipe avec qui je savais qu’on sortirait un peu du folk pour aller vers quelque chose de plus électro ». On retrouve donc à ses côtés Julie Miron à la guitare, Alex Pépin à la basse et aux synthétiseurs modulaires, ainsi que Laurie Torres aux claviers et à la batterie. Autre nouveauté pour l’album : chaque chanson est traduite en langage des signes.

    Franchement inspirantes, les vidéos disponibles en ligne présentent une performance double : l’artiste interprète ses chansons, alors que deux artistes sourdes leur donnent vie de façon dynamique en LSQ. D’abord utilisée en spectacle, cette approche a été transposée en ligne pour répondre à la demande des personnes sourdes ou malentendantes qui consomment la musique en virtuel. Pour Samuele, la démarche est alignée avec sa vision globale, qui consiste à créer de façon inclusive : « Si j’ai le contrôle sur quelque chose, je veux que ce soit accessible, et c’est devenu un projet fantastique ! Je trouve important d’offrir ce que je fais au plus grand nombre possible, et aussi d’inspirer les autres artistes à faire la même chose si possible. »

    Bien que Samuele ait une idée générale du son et de l’émotion générale qu’iel désire pour un album, le processus créatif se déroule chanson par chanson. Le travail de création doit servir chaque pièce, et celle-ci est développée et retravaillée en équipe jusqu’à ce qu’elle ait son propre univers distinct. Parmi les titres dont l’artiste est fier, iel cite Ta toune, écrite pour son amoureuse. Fait cocasse, la chanson fait un clin d’œil humoristique à Mario Pelchat, mais celle-ci ne connaissait pas le chanteur : « J’étais bien bien fier de ma blague de Mario Pelchat, mais ma blonde est anglophone, donc elle ne comprenait pas la référence ! J’ai écrit une chanson d’amour pour ma copine, mais j’ai finalement dû lui expliquer ma joke. (Rire !) »

    Au-delà de la musique, Samuele s’implique aussi auprès de différents organismes, dont le GRIS Montréal. Quand on lui demande ce qu’iel désire partager avec les jeunes non binaires ou en questionnement, Samuele s’anime : « Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’être humain ! Votre expérience est valide et vos émotions sont valides ! J’ai envie que les jeunes en questionnement, qui pensent qu’un coming out signifie perdre tout ce qu’ils ont, voient qu’il est possible de construire quelque chose de fantastique de l’autre côté. »

    L’album Une paillette dans l’engrenage est disponible en ce moment et Samuele sera en tournée européenne à l’automne.


    INFOS | UNE PAILLETTE DANS L’ENGRENAGE de Samuele Mandeville, Jess Roy. Éditeur Noeuds. La copie physique du livre-album ‘Une paillette dans l’engrenage’, comprends les textes et les accords des chansons ainsi que des récits et essais approfondissant les thèmes des chansons. Inclus un code de téléchargement des chansons.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité