Samedi, 13 avril 2024
• • •
    Publicité

    35 ans des Pet Shop Boys réunis en un SMASH

    Le duo britannique Pet Shop Boys prépare le lancement d’un nouvel album qui réunira tous les simples de sa carrière parus entre 1985 en 2020. Les fans de l’emblématique groupe pourront se procurer le nouvel opus intitulé SMASH dès le 16 juin prochain sur toutes les plateformes. L’album sera aussi édité en plusieurs formats vinyle, ainsi qu’en coffret spécial comprenant toutes les vidéos de la formation.
    Le nouveau venu des Pet Shop Boys comprendra tous les succès-phares du groupe culte de la communauté LGBTQ+. Du côté des années 80, on retrouvera leur premier simple, « West End Girls », de même que plusieurs de leurs tubes les plus populaires de la décennie, incluant « Love Comes Quickly », « Opportunities » (« Let’s Make Lots of Money »), « Always on My Mind », « Suburbia » et « What Have I Done to Deserve This? »

    Au niveau des hits sortis dans les années 90, on comptera notamment « Go West » et « New York City Boys » (ma préférée !), tandis que pour les chansons plus récentes, le groupe a arrêté son choix sur « The Pop Kids », « Love etc. », « I’m With Stupid » et « I Don’t Wanna », entre autres.

    Un groupe culte pour la communauté LGBTQ+
    Créé à Londres en 1981, le duo Pet Shop Boys est un groupe de synthpop formé de Neil Tennant et Chris Lowe. D’abord connus avec leur succès « West End Girls » en 1984, ils attirent par la suite l’attention avec « Opportunities » et « Suburbia ».

    En 1987, le duo sort « It’s a Sin », qui deviendra leur second numéro un au palmarès et causera la polémique en raison des paroles de la chanson qui font référence à l’éducation catholique reçue par le chanteur. De son côté, la vidéo de la chanson, créée par le réalisateur ouvertement gai Derek Jarman, crée également la controverse. Les images du vidéoclip présentent Neil Tennant jugé, arrêté puis emprisonné par l’Inquisition. Les images font aussi référence aux sept péchés capitaux, ce qui est condamné par l’église de l’époque. Malgré la controverse, le groupe tire profit de la visibilité générée et se hisse au rang de superstars. Au cours des années suivantes, les Pet Shop Boys enchainent les succès, les reprises et les collaborations marquantes. Parmi leurs chansons à succès, on note leur réinterprétation de la populaire « Always on My Mind », d’Elvis Presley, « Where the Streets Have No Name », de U2, ainsi que l’ultrapopulaire « Go West », reprise des Village People.

    Au-delà de leur musique, c’est par leur style distinct, leur impact sur la culture populaire et sur la culture LGBTQ+ que les Pet Shop Boys se démarquent. Après plusieurs années de rumeurs, Neil Tennant fait un coming out lors d’une entrevue avec un magazine britannique en 1994. Au cours des années, il s’implique financièrement au sein de la Elton John AIDS Foundation afin de soutenir l’organisme dans sa mission de prévention et d’éducation en lien avec le VIH. Le chanteur a également contribué directement à faire émettre un pardon posthume officiel de la part du gouvernement britannique pour le mathématicien Alan Turing, condamné dans les années 50 pour grossière indécence en raison de son homosexualité. Par ailleurs, plus de 30 ans après sa sortie, la chanson « It’s a Sin » a inspiré le nom de la populaire télésérie créée par le réalisateur de Queer as Folk à propos de la crise du sida dans la communauté gaie londonienne.

    Largement encensée par la critique et par les fans, la série sortie en 2021 a été vue par des millions de téléspectateurs et téléspectatrices à travers le monde, contribuant à sensibiliser une nouvelle génération à l’épidémie des années 80, ainsi qu’à l’importance du dépistage. De son côté, l’utilisation de la chanson des Pet Shop Boys comme trame sonore de l’émission a permis de gonfler la popularité du groupe auprès de nouveaux adeptes, tout en confirmant la pertinence de leur œuvre et de leur implication au sein de la communauté LGBTQ+. Nous levons notre chapeau à l’œuvre titanesque des Pet Shop Boys et nous vous invitons à les (ré)écouter le 16 juin prochain !

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité