Jeudi, 22 février 2024
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresBeautés masculines, photographies 1848-1990

    Beautés masculines, photographies 1848-1990

    La présence du nu masculin dans la photographie existe depuis les balbutiements de cet art et c’est à ce voyage, où curiosités et sensualité se côtoient, que nous convie Nicole Canet dans ce nouvel et superbe ouvrage.

    Beautés masculines s’amorce avec de rares clichés, capturés entre 1840 et 1850, où certains artistes français expérimentent l’art du nu, plus particulièrement Hyppolyte Bayard, le premier à se mettre en scène dans le plus simple appareil, suivi de Jules Duboscq-Soleil.

    La pratique est donc fort ancienne, mais l’intention qu’on y prête n’est pas la même et évolue ainsi au fil du temps. Elle est tout d’abord associée à l’expérimentation, pour ensuite s’inscrire dans le contexte académique des planches à l’intention des écoles de beaux-arts, pour éventuellement emprunter avec force le chemin de la sensualité et de l’homoérotisme.

    Évidemment, cette affirmation sensuelle du corps masculin ne fut pas sans conséquence et l’homme nu sombra rapidement dans la clandestinité, puisque jugé obscène par une société bien-pensante. La survivance de plusieurs de ces clichés jusqu’à notre époque tient donc parfois du miracle.

    Le noir et blanc ainsi que la sépia sont à l’honneur au cœur de ce magnifique ouvrage où se déclinent portraits, cartes de visite, planches d’attitudes (où les mouvements du corps sont décomposés), publicités (dont celles du groupe Électrogène), influences de l’antiquité gréco-romaine, du culturisme et l’arrivée des photographies aux intentions résolument artistiques. Chaque thème et artiste, dans un heureux mélange d’incontournables et de parfaits inconnus, est succinctement présenté, de même que certains studios dont la production fut déterminante. C’est par exemple le cas du Studio Royale Photography qui, dans les années 1950, se spécialise dans la représentation militaire… avec ou sans uniformes. Certains modèles, qui ont plus particulièrement marqué l’imaginaire, ont également droit à une brève description.

    L’atelier Bonnat à l’École des Beaux-Arts, 1900 (Beautés masculines, photographies 1848-1990, p. 12)

    L’ouvrage se veut le catalogue d’une exposition qui tient présentement place, à Paris, du 24 mai au 29 juillet 2023, à la galerie Au bonheur du jour. Les amateurs se réjouiront par ailleurs d’apprendre qu’il est possible d’acquérir les oeuvres qui y sont ainsi exposées.

    C’est à travers plus de 200 photographies qu’il nous est ainsi donné le privilège de pénétrer au cœur de la petite et fascinante histoire du nu masculin dans un ouvrage dont on ne peut que saluer l’excellence et la qualité des reproductions. À noter que l’édition se limite à 800 exemplaires, numérotés à la main. https://www.aubonheurdujour.net

    INFOS | Beautés masculines, photographies 1848-1990 : portrait et nus/Canet, Nicole & Florent Paudeleux. Paris : Galerie Au Bonheur du Jour, 2023, 256 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité