Vendredi, 21 juin 2024
• • •
    Publicité
    AccueilDestinationsAu CanadaVoyager à Tofino pour se mettre à l’abri du monde

    Voyager à Tofino pour se mettre à l’abri du monde

    Il y a quelque chose de magique à Tofino. Un sentiment dépassant la magnificence des paysages, l’extrême gentillesse des gens et la proverbiale vibe de la côte ouest. Une énergie qui vous enveloppe tel un câlin. L’impression que peu importe la puissance du soleil ou l’intensité de la pluie, vous allez soudainement mieux. Comme si cette parcelle du territoire britanno-colombien avait le pouvoir d’apaiser tous les maux, pendant que le reste du monde s’écroule.

    À Tofino, tout est équilibre. Considéré comme l’un des endroits les plus frais en été et les plus chauds en hiver, à travers le Canada, le secteur attire quantité de personnes fortunées et d’autres qui voyagent avec leur sac à dos. Là-bas, le luxe côtoie la simplicité et le laisser-aller.

    Nous avons eu la chance de séjourner à l’Hôtel Zed, l’un des établissements hôteliers les plus instagrammables au pays, voire de la planète, avec sa décoration en hommage aux années 1970. À la seconde où vous arriverez dans le stationnement, vous serez catapulté.e dans un monde de nostalgie. Si la devanture aux rayures multicolores ne suffit pas pour vous dessiner un sourire, vous serez probablement conquis.e par le lounge rétro avec son tapis vert, son macramé sur les murs, ses œuvres d’art vintage et ses meubles quinquagénaires choisis par la propriétaire dans une quête menée à travers le Canada. Il s’agit de l’endroit rêvé pour un cocktail d’après-surf, comme le désignent les adeptes des vagues de la West Coast.

    Pas encore convaincu.e ? Alors, continuez votre découverte en prenant place dans un bureau aux allures de la série Mad Men et cherchez le livre dans la bibliothèque qu’il faut actionner pour qu’une pièce secrète se révèle : vous apercevrez alors de vieilles machines d’arcade toujours fonctionnelles. On se croirait dans un film ! Comme si cela n’était pas suffisant, vous pourrez aussi profiter d’une pièce désignée pour une liseuse de tarot (qui a ébranlé chaque participant.e à qui nous avons parlé), une autre pour danser le disco sur un plancher multimédia et sous les légendaires boules argentées, sans oublier une salle à manger privée dont la véritable utilité pourrait vous faire gagner bien des sous…

    Rebellez-vous contre l’ordinaire !
    Ayant comme slogan « Rebels against the ordinary », l’Hôtel Zed dépasse les attentes sur tous les plans. On y trouve une terrasse chauffée et animée par un.e DJ les week-ends, un coin près du feu, des jeux extérieurs, des hamacs en nature, un sanctuaire d’oiseaux, un sentier menant vers un lac décoré de montagnes, une forêt pleine de champignons et de petits fruits, un bain tourbillon et un sauna, ouverts de 9 h à 23 h, ainsi qu’une tente à massages en pleine nature ! Ainsi, au divin traitement reçu se sont ajoutés des bruits d’oiseaux qui chantent : signe, selon la massothérapeute, qu’ils se sentent en sécurité. Tout comme nous.

    Contrairement à plusieurs établissements qui se prétendent « queer-friendly » pour bien paraitre et vider les poches des touristes LGBTQ+, Hôtel Zed passe de la parole aux actes. En plus d’afficher les couleurs des communautés queers à d’innombrables endroits, l’établissement emploie plusieurs personnes queers, offre des salles de bain non genrées, verse un dollar par Pride cocktail commandé à une organisation LGBTQ+ et encourage chaque membre de son équipe à exprimer son individualité, sans craindre que cela diminue leur rendement. À titre d’exemple, lors de notre premier repas au Roar, le restaurant de l’hôtel au look hippie chic, notre serveur au bronzage de surfeur a cité — avec le plus grand sérieux — les paroles de la chanson Roar de Katy Perry, avant de nous traiter aux petits oignons toute la soirée. Le coup de foudre s’est avéré particulièrement puissant ! Nous avons passé des heures à déguster chaque plat faisant honneur aux spécialités locales ; pensez fruits de mer et légumes cultivés sur l’île de Vancouver.

    Évidemment, qui dit île dit étendue d’eau qui l’entoure, soit l’océan Pacifique dans le cas qui nous occupe. Même si l’idée de rester à l’hôtel Zed pendant des jours est tentante, l’extrême beauté des lieux environnants prend le dessus. En seulement dix minutes de marche, vous accéderez à la sublime plage Chesterman où vous pourrez déambuler, vous baigner ou admirer d’inoubliables couchers du soleil. Si vous êtes un peu plus aventurier.ère, cognez à la porte de Swell Tofino, adjacent à l’hôtel Zed, pour louer un vélo, un wet suit, une planche à pagaie ou une planche de surf. Vous pouvez aussi faire appel à une équipe de pros qui vous guidera sur les eaux salées, fraiches, mais non glaciales, avec une capacité inouïe pour vous guider, vous encourager et rester positif ou positive, même si vous tombez sept fois en trente minutes.

    Par ailleurs, une quinzaine de minutes à vélo (ou cinq en voiture) sur une piste cyclable sécuritaire vous donnera accès au centre de Tofino. Pour le lunch, faites un arrêt chez SHED pour de délicieux bols et burgers. Pour souper, vous devez absolument découvrir Jeju, un resto coréen dont nos papilles ne se sont pas encore remises tant elles ont été ravies. Question de sortir des sentiers battus, pourquoi ne pas prévoir une dégustation d’alcool à la Tofino Distillerie ? Au menu : gin, absinthe, vodka et limoncello aux saveurs locales. Votre dent sucrée sera également servie par les créations raffinées de Chocolate Tofino, une chocolaterie dont les propriétaires sont aussi sympathiques que leurs sucreries sont succulentes. Si vous désirez retourner à nouveau sur la plage (on vous comprendrait sans problème), offrez-vous une expérience inoubliable avec Lux Tofino : quand vous arriverez devant les installations prévues pour vous sur le sable et que vous dégusterez leurs spécialités fraichement préparées pour vous, il se peut que vous vous sentiez comme des membres de la royauté.
    Difficile, voire impossible, de trouver un défaut à notre voyage. Si certaines personnes affirment que Tofino est trop loin, notre avis est que ce sentiment de réclusion fait partie du charme de l’endroit. Paradis du surf, lieu de détente, bulle insulaire en territoire canadien, l’île de Vancouver est un écrin dans lequel Tofino est l’une des nombreuses perles.

    Un arrêt avant Tofino
    Pour se rendre à Tofino, on peut voler jusqu’à Vancouver, prendre un traversier jusqu’à Victoria ou Nanaimo, et rouler quelques heures. On peut aussi atterrir directement à Victoria et rouler. Ou prendre deux vols : l’un vers Vancouver et l’autre vers Tofino. Si vous privilégiez cette dernière option, il peut s’avérer intéressant de dormir à proximité de l’Aéroport international, tout près de Richmond. Pour les budgets serrés, l’option du Accent Inn, avec un service de taxi gratuit vers l’aéroport, comblera vos besoins de base. Si vous désirez vous gâter, choisissez l’Hôtel Versante, qui n’a rien de l’hôtel d’aéroport cliché. L’endroit est magnifique, particulièrement bien décoré et possède un restaurant, Bruno, qui vous renversera, promis, juré ! Si vous êtes de passage le week-end, faites un tour au Night Market où vous trouverez une quantité orgiaque de nourriture jamais vue ailleurs ! Misant sur d’indéniables influences asiatiques (les Chinois d’origine représentent au moins 60 % de la population de Richmond), le marché est une activité en soi. On peut y passer une soirée entière à goûter à des trucs magnifiques ou étranges dans une ambiance de kermesse. Plaisir garanti.

    INFOS | HOTEL ZED TOFINO www.hotelzed.com

    TOURISM TOFINO wwwtourismtofino.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité