Samedi, 25 mai 2024
• • •
    Publicité

    Situation dans le Village : une grande mobilisation s’organise 

    Le mardi 4 juillet prochain, il y aura une manifestation dans le Village pour signaler aux divers paliers de gouvernement que la situation d’insécurité doit changer dans le secteur de même que des actions concertées doivent être mises en place pour diminuer le sentiment d’insécurité. Le rendez-vous est donc fixé à 17h au parc de l’Espoir à l’angle des rues Sainte-Catherine et Panet. La manifestation traversera le Village pour aboutir au coin de Saint-Hubert et de Maisonneuve, soit devant les bureaux de l’arrondissement de Ville-Marie où, comme à chaque premier mardi du mois, se tient la réunion du conseil d’arrondissement qui débute à 19h. La manifestation s’appelle «Manifestation J’aime mon Village»! 

    Cette initiative provient de deux activistes de longue date, soit Christian Généreux et Kat Coric.  

    «On invite les gens à amener des choses pour faire du bruit, des instruments de musique, des tambours, des trompettes, des sifflets, etc. Pas de casseroles ! On veut que ce soit festif, mais que les élus puissent nous entendre de l’intérieur de la salle de réunion. On veut que ce soit coloré aussi», indique Christian Généreux.

    Mais qu’est-ce qui a déclenché ce désir instantané d’organiser une telle manifestation ?

    «C’est lorsque j’ai vu sur les réseaux sociaux que des propriétaires de commerces [tels le bar Le Cocktail et le Rocky] menaçaient de fermer leurs terrasses, poursuit Christian Généreux. Il y a eu aussi des agressions et des incidents le week-end dernier (des 16, 17 et 18 juin). Je me suis dit qu’il faut faire quelque chose. Je sens une grande frustration chez les gens et j’essaie de transformer ça en quelque chose de positif et que l’on puisse démontrer notre amour et notre implication pour le Village.» 

    En effet, le dimanche 19 juin, Luc Généreux (aucun lien de parenté avec Christian) annonçait sur les réseaux sociaux que si la situation d’insécurité persistait, que lui et d’autres commerçants de ce secteur du Village, entre Champlain et Papineau, n’ouvriraient pas leurs terrasses. On a vu au cours des dernières semaines une augmentation des incivilités, de la vente et de la consommation de drogues sur la rue, des gens intoxiqués, etc. Un jeune homme de 18 ans avait également été poignardé cette fin de semaine-là sur la rue Sainte-Catherine près de Saint-Hubert.

    «Depuis plusieurs années, nous constatons la détérioration du Village qui jadis, fût un endroit de prédilection autant pour les résidents que pour les visiteurs, ainsi que pour ne nombreux touristes venant de partout dans le monde. Malheureusement, la situation est devenue telle qu’aujourd’hui, même les commerçants menacent de fermer leur terrasse, ce qui est une première! Comme ce qui est fait présentement pour renverser la vapeur est insuffisant et que les acteurs et décideurs doivent en faire davantage, il est maintenant temps que ceux-ci s’assoient à la même table pour mettre en action des solutions concertées, efficaces et durables. Ça prend de la volonté politique et surtout, des actions concrètes de part et tous, et ce, rapidement!», a écrit Christian Généreux sur les réseaux sociaux, comme une sorte de «manifeste» pour annoncer l’événement.

    «Des élus ont déjà été rencontrés et d’autres sont prévus d’ici la manifestation qui culminera au conseil d’arrondissement, dit Christian Généreux. Il faut arrêter de parler et il faut agir. Il y a des choses qui ont été faites, des rapports, des rencontres, des consultations… Tout ça a déjà été fait durant au moins les cinq dernières années. Maintenant, ça doit bouger. Tout ça ne doit pas tomber sur les tablettes, il y a une urgence en ce moment. Mais il faut que la réponse soit efficace, durable, responsable, etc.»

    «L’objectif est justement de forcer la main aux élus des divers paliers de gouvernement, pas uniquement la Ville ou le SPVM. On veut que les ministres Lionel Carmant [ministre responsable des Services sociaux] et Pierre Fitzgibbon [ministre entre autres de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie] puissent allouer des ressources financières pour qu’on puisse s’occuper des problématiques de la maladie mentale, de la toxicomanie, de l’itinérance, du logement social, du développement économique du Village, etc. On sait quoi faire. On doit se mettre à élaborer le plan d’action et le mettre en œuvre. Il y a aussi Ottawa qui doit fournir des ressources. […] C’est ce qu’on désire. Que tout le monde se mette à table pour agir et agir vite», insiste Christian Généreux.

    Des affiches et des cartes postales seront distribués au cours des prochains jours dans les établissements du Village ainsi qu’aux passants. Les organisateurs tiennent d’ailleurs à remercier la Société de développement commercial (SDC) du Village et Impression Copies Pro pour leur collaboration.

    «La manifestation est un départ, il y aura autre chose après», de souligner Christian Généreux.  

    INFOS | MANIFESTATION J’AIME MON VILLAGE
    Événement sur Facebook

    SITE INTERNET
    jaimemonvillage.org

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité