Vendredi, 14 juin 2024
• • •
    Publicité

    Un événement LGBT prévu à Jakarta en Indonésie annulé après des menaces

    La Queer Advocacy Week (semaine de sensibilisation aux droits des personnes queer) de l’Asean devait se tenir à Jakarta, la capitale indonésienne, du 17 au 21 juillet.

    Un événement LGBT qui devait se tenir dans la capitale indonésienne la semaine prochaine a été annulé en raison de menaces « émanant de divers groupes », ont déclaré les organisateurs dans un communiqué.

    « Les organisateurs de l’Asean Queer Advocacy Week ont décidé de déplacer le rendez-vous en dehors de l’Indonésie, après avoir reçu une série de menaces de sécurité émanant de divers groupes », a déclaré dans un communiqué publié mardi en fin de journée l’un des organisateurs de l’événement, basé aux Philippines, Asean Sogie Caucus.

    « Cette décision a été prise pour garantir la sécurité des participants et de l’organisateur », précise le communiqué.

    La Queer Advocacy Week (semaine de sensibilisation aux droits des personnes queer) de l’Asean devait se tenir à Jakarta, la capitale indonésienne, du 17 au 21 juillet, et rassembler des activistes de toute la région pour discuter des défis auxquels la communauté LGBT est confrontée.

    Mais l’organisateur a déclaré avoir constaté une « vague de sentiments +anti-LGBT+ sur les réseaux sociaux ».

    La nouvelle date et le lieu de l’événement n’ont pas été communiqués dans l’immédiat pour des raisons de sécurité.

    L’homosexualité est légale partout en Indonésie, sauf dans la province conservatrice d’Aceh, qui adhère à des lois islamiques strictes, mais les couples de même sexe restent souvent victimes de discrimination dans le pays à majorité musulmane le plus peuplé du monde.

    Le Conseil indonésien des oulémas, l’organe de régulation islamique le plus puissant du pays, a demandé au gouvernement d’empêcher la tenue de l’événement en Indonésie.

    « Le gouvernement ne devrait pas accorder d’autorisation à un événement qui va à l’encontre des valeurs religieuses dans ce pays », a déclaré Anwar Abbas, vice-président du conseil, dans un communiqué.

    Il a ajouté qu’aucune des six religions officiellement reconnues en Indonésie « ne tolère les pratiques LGBT ».

    D’autres manifestations LGBT ont été annulées en Indonésie, dont une visite de l’envoyée spéciale américaine pour la communauté LGBTQ, Jessica Stern, en décembre dernier, en raison des pressions exercées par des groupes islamiques ces dernières années.

    En dehors d’Aceh, les lois indonésiennes actuelles sur l’homosexualité sont toutefois plus libérales que celles de certains des pays voisins.

    A Singapour, les relations de même sexe sont interdites par une loi datant de l’époque coloniale qui n’est toutefois pas strictement appliquée.

    En Malaisie, la sodomie est un délit pénal passible d’emprisonnement, de châtiments corporels et d’amendes.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité