Vendredi, 14 juin 2024
• • •
    Publicité

    Discussion de DistinXion avec Nakhane

    La Scène TD de l’Esplanade du Parc olympique brillera de tous ses feux, le vendredi 11 août, à l’occasion du spectacle DistinXion. La soirée exceptionnelle et peu probable ailleurs qu’à Montréal mettra en vedette une panoplie aussi diversifiée que talentueuse d’artistes d’ici et d’ailleurs. En plus de la vedette internationale Mýa, qui nous a notamment donné les hits Ghetto Supastar et Lady Marmalade, on pourra voir défiler sur scène Idman, Vivek Shraya, Aime Simone et la star sudafricaine Nakhane. À quelques jours du spectacle, Nakhane a accepté de répondre à nos questions à propos de la prestation concoctée pour les Montréalais.

    La dernière fois que tu as joué à Montréal, c’était en 2018. Comment te sens-tu à l’idée de revenir ?
    Nakhane : Ma dernière visite a été une expérience incroyable, nous avons été traités avec tant de gentillesse ! Je suis donc ravi de revenir pour revivre cette merveilleuse expérience !

    La musique est une langue internationale, toutefois les publics du monde entier réagissent différemment aux diverses formes d’art. Est-ce que la réception des Montréalais est différente envers ta musique versus les publics d’autres villes d’Amérique ou d’Europe ?
    Nakhane : C’est presque différent d’une ville à l’autre ! Avec les années d’expérience que j’ai maintenant, je comprends qu’une grande partie de la façon dont le spectacle se déroule dépend de moi. Oui, la musique live est une collaboration entre l’interprète et le public, mais il est si important que l’interprète soit capable de lire le public et de décider sur-le-champ comment poursuivre la procédure. Cela fait partie du frisson. On est obligé d’être dans l’instant !

    Tu feras une performance lors de Fierté Montréal pour la première fois. Pourquoi est-il
    important pour toi de participer aux festivals et événements LGBTQ+ ?

    Nakhane : Autant c’est une célébration, autant c’est un rappel pour nous tous — la communauté mythologique queer — que nous avons beaucoup perdu. Il semble que ceux qui ont un jour tenté de nous enlever des libertés se rallient pour recommencer. Oui, nous devons passer un bon moment, mais nous ne devons pas oublier que nos droits peuvent nous être retirés du jour au lendemain. Parce que pour beaucoup de gens, ils l’ont été.

    Tu joueras lors du spectacle spécial, DistinXion. À quoi peut s’attendre le public ? Peux-tu révéler quelques détails à nos lecteurs ?
    Nakhane : Il y avait quelque chose de langoureux dans mon dernier album, You Will Not Die, même si le spectacle n’était pas ennuyeux, je le voyais comme une silhouette qui vous regarde depuis une chaise longue. Avec ce nouveau spectacle, on remonte les choses d’un cran ! Il y a du mouvement et de la joie ! Pas de la joie innocente, mais de la joie de confrontation ; le genre de joie qui se sent bien méritée !

    Tu partageras la scène avec d’autres personnalités musicales très influentes, notamment Mýa et Aime Simone. Est-ce que tu adaptes tes performances lorsque tu joues avec d’autres artistes ?
    Nakhane : Les considérations pour moi tournent moins autour des autres artistes qu’autour du lieu et de l’espace même du spectacle. Ce sont des questions d’acoustique ou de ce que l’espace physique peut supporter, par exemple. Il y a des moments où je vais repousser les limites et faire le contraire de ce que l’on attend d’un artiste dans cet espace, mais parfois il y a quelque chose de gratifiant à embrasser l’humilité d’une scène et de ses limites.

    Tu as sorti un nouvel album ce printemps, Bastard Jargon. Peux-tu nous parler de comment s’est déroulé le processus de création et de quel message/émotion tu voulais transmettre avec cette nouvelle création ?
    Nakhane : Quand j’ai commencé à écrire Bastard Jargon, c’était en réaction immédiate à
    l’album que j’avais sorti précédemment. J’avais besoin de moins de beauté, de notes moins longues, de moins de boucles. J’avais besoin d’angles, de rythme, de rage, d’érotisme et de violence. Ça a changé ma façon d’écrire la musique. Le rythme (et les mots s’inscrivant dans ces rythmes) était le point de départ, pas les accords.

    Y a-t-il des sorties, implications ou projets qu’on devrait garder à l’œil ?
    Nakhane : J’ai déjà commencé à écrire pour mon 4e album ! Je vais également réaliser mon premier court métrage cet automne ! Je ne peux malheureusement pas révéler quel est l’autre futur projet très excitant, mais croyez-moi quand je dis qu’il a déjà changé ma vie !

    As-tu un message pour les lecteurs de ce magazine ?
    Nakhane : Vous connaissez déjà les réponses à tous vos questionnements ! Faites-vous
    suffisamment confiance pour les faire devenir réalité.

    INFOS | https://www.fiertemontreal.com
    Nakhane sera en prestation vers 20h30 lors du spectacle DistinXion, le vendredi 11 août à Scène TD de l’Esplanade du Parc olympique.

    Nathan Touré est également un acteur de talent. On a pu le voir, entre autres, dans l’excellent THE WOUNDS.

    Entrevue avec Nakhane sur le film The Wound.

    Bande-annonce du film The Wound.

    Lors du spectacle DISTICTION, On pourra également voir et entendre les artistes suivants :

    Idman – 17h

    Vivek Shraya – 18h

    Aime Simone – 19h

    MYA – 22h

    LIRE NOTRE AUTRE ARTICLE SUR LE SPECTACLE DISTINXION : DistinXion, une soirée haute en couleurs…

    INFOS | https://www.fiertemontreal.com
    Spectacle DistinXion, le vendredi 11 août sur la Scène TD de l’Esplanade du Parc olympique.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité