Mercredi, 24 avril 2024
• • •
    Publicité

    Les Reines dans l’Arène, se tenir droit pour nos droits

    Le dimanche 6 août à 20 h, le Cabaret du Casino accueillera Les Reines dans l’Arène, le show le plus enflammé de la saison chaude. Ce spectacle est présenté par NOUS, la campagne qui célèbre les talents d’ici sur nos écrans. Préparez-vous à vivre une soirée haute en émotions, transformations, chansons et talons hauts.

    Vous aurez l’occasion rare de voir en spectacle la Queen of the North, Brooke Lynn Hytes, qui a fait sensation à RuPaul’s Drag Race et qui est maintenant la maitresse de cérémonie de Canada’s Drag Race. Elle sera accompagnée de Gisèle Lullaby à l’animation, avec la crème de la crème des reines canadiennes, Pythia, Jada Shada Hudson, Suki Doll, Kimmy Couture, Boa et Bombae.
    Les Reines dans l’Arène est plus qu’un simple spectacle. C’est un manifeste d’amour à l’art de la drag. Depuis la nuit des temps, les drag queens expriment artistiquement la réalité sociale et politique des communautés queers. Et n’en déplaise à la droite fanatique, elles sont là pour rester !

    Produit par StarQueens, ce spectacle est aussi une façon de célébrer la diversité et le respect, des valeurs chères à NOUS. Pour marquer le coup, nous avons demandé aux stars de la soirée leur avis sur le climat social. Leurs réponses soulèvent les montagnes. Il y a de quoi être fier.

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    Oui. L’acte même d’être en drag est un acte de protestation et donc politique.

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Parce qu’elles se sont battues pour nous et maintenant nous nous battons pour elles. Nous sommes une communauté et nous nous battons les un.e.s pour les autres !

    Comment votre participation à RuPaul’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    Cela l’a changée pour le mieux au-delà de mes rêves les plus fous.

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    La drag est et a toujours été politique. Le nier, c’est se mentir à soi-même. Historiquement, la défiance des structures de genre et des règles imposées du binaire est ce que la drag signifiait vraiment. La drag détruit ces murs binaires construits et imposés sur nous, et les redéfinit, les parodie, ou les exaspère ! Les artistes drags et les femmes trans de couleur sont à l’origine d’une grande partie de ce qu’est devenue la drag moderne et se sont battu.e.s sans relâche pour les droits dont beaucoup d’entre nous, les gens queers, disposent aujourd’hui.

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Chaque fois que nous sommes en drag sur scène devant un public, ou par le simple fait d’exister, nous évoquons ce droit ancestral de provoquer le changement, tel que mentionné plus tôt. Dans le climat actuel, où nos communautés sont attaquées, nous devons être une source d’inspiration, un phare dans l’adversité contre ce flot de haine sans fin. La drag est un art et non un crime et nous devons tous rester solidaires pour défendre la liberté d’expression et les droits créatifs des gens queers. La drag est indispensable en ce monde et c’est une forme d’art des plus curatives qui existent. Quand les gens entendent nos histoires et nous regardent exister, quand on réalise qu’aussi loin qu’on remonte dans l’histoire, l’art et l’expression du genre ont toujours existé, on sent qu’on n’est pas seul.e.s. Pour moi, cela suscite l’espoir qu’il y a une unité et une solidarité entre nous et que nous existons, [que] avons toujours existé et continuerons à exister quoi qu’il arrive, quelles que soient les lois qu’on essaie de nous imposer. Nous ne partirons nulle part de sitôt !

    Comment votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    L’expérience télé a complètement changé ma vie du jour au lendemain. J’ai beaucoup de reconnaissance pour Canada’s Drag Race, car maintenant je peux vivre en faisant ce que j’aime, en répandant la magie queer à travers le monde et en rencontrant des milliers de personnes dont la vie a été touchée et changée par notre art et notre histoire. Avec la drag, je voyage partout et j’ai même renoué avec la communauté queer dans mon pays d’origine, la Grèce, et je me sens faire partie de quelque chose de plus grand, en ayant la plateforme que j’ai, pour inspirer et imposer le changement dans notre avenir ! Je ne prendrai jamais cela pour acquis.

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    La drag a toujours été et sera toujours politique. C’est un mouvement, une protestation et aussi une plateforme efficace de visibilité.

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Nous ne nous battons pas seulement pour nos drags, nous nous battons pour le droit d’exercer notre art et le droit de nous exprimer. La drag est un concept vaste et ne se résume pas à quelques personnes qui se déguisent. Il s’agit d’une communauté unie qui s’exprime à travers une forme d’art et une expression visuelle innovatrice.

    Comment votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    Cela a complètement changé mes projets de vie, ma carrière et ma façon de voir les choses. Je n’ai jamais pensé avoir la chance de partager une plateforme où ma voix et mon art atteindraient tant de personnes et rayonner dans un univers où la mode et l’art se rencontrent.

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    La drag est absolument politique. C’est un mouvement, une protestation et aussi une plateforme extraordinaire pour l’expression des idées.

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Nous devons nous battre pour nos drags maintenant parce qu’elles sont utilisées comme bouc émissaire par des politiciens
    à la recherche de votes. Ces politiciens prennent une cause aléatoire et mettent le feu aux poudres pour exciter un certain groupe d’électeurs. Par la suite, ils investissent efforts et argent pour alimenter de faux débats sociaux au lieu de travailler à dénoncer et régler les sérieux problèmes que rencontre la société d’aujourd’hui. Ils veulent détourner l’attention de leurs électeurs des vrais enjeux politiques.

    Comment votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    Mon passage à la télé a affecté ma vie d’une manière formidable et positive. Ma vie a changé pour le mieux et j’ai tellement de
    reconnaissance pour Canada’s Drag Race. J’ai appris beaucoup de choses en devenant une personnalité publique et aussi en voyageant autour du monde à la rencontre de nouvelles cultures LGBTQ.

    • • •

    Est-ce que le fait de se mettre en drag a une dimension politique ?
    Les drag queens, par leur présence et par leur art, expriment et représentent la diversité de sexe et de genre. Ces communautés manquent de représentation jusqu’à ce jour et les drag queens
    sont comme leur porte-étendard, étant les plus visibles.

    Pourquoi les drag queens sont-elles visées dernièrement par les attaques politiques ?
    La haine des gens est dirigée vers ce qu’ils ne comprennent pas. Le flou dans le genre confond ceux qui ne veulent pas faire cet effort de compréhension et la transphobie fait le reste.

    Quelle influence votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle eue sur votre vie ? 
    C’est honnêtement l’une des meilleures choses qui m’est arrivée dans la vie ! J’ai toujours tout donné pour ma carrière de drag queen, « si je pouvais j’en mangerais ». Avoir cette reconnaissance aujourd’hui est incroyable ! C’est un honneur pour moi de représenter le Canada et le Québec partout dans le monde.  

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    La drag est politique et elle a toujours été politique.

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Nous devons nous battre pour nos drags maintenant plus que jamais parce qu’ils essaient de nous enlever cette façon d’être, pas seulement à nous les reines, mais aux gens qui aiment cette forme d’expression,
    aux gens qui y puisent du plaisir, du courage, de l’inspiration. Beaucoup de gens m’ont dit pendant mes 13 ans et plus de drag que venir à l’un de mes spectacles les rendait heureux, leur faisait oublier les difficultés et les situations négatives qu’ils traversaient. Les reines ne font de mal à personne et certainement pas aux enfants. Si vous ne voulez pas que vos enfants assistent à un spectacle de drag, ne les amenez pas. Les enfants qui vont à des événements drags adaptés aux enfants, comme les brunchs drags et les lectures de contes, ne viennent que parce que leurs parents les y amènent. Laissez les parents décider de ce qu’ils veulent faire avec leurs enfants !

    Comment votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    Être sur Canada’s Drag Race a été une expérience incroyable. Les gens me reconnaissent et demandent à prendre des photos avec moi à l’aéroport, dans les clubs ou dans les restaurants. Les fans me montrent beaucoup d’amour et je le ressens. Plus important encore, je me suis connectée émotionnellement avec des fans queers des Caraïbes. En entendant mon histoire, avec mes origines caribéennes, ils se sont sentis plus à l’aise pour parler d’eux-mêmes avec leur famille. Les mères caribéennes m’ont vue à la télévision et ont entendu mon histoire aussi, cela les a aidées à apprendre sur nous et à normaliser la conversation avec leur entourage à propos de notre existence en nous voyant sur une plateforme aussi importante.

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    La drag est très politique ! Non seulement la drag a été un moyen d’aider la société à
    s’échapper de la normalité, mais c’est aussi un outil pour les personnes queers de vivre
    de manière authentique, à voix haute et fière !

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Les drag queens sont attaquées partout dans le monde et en tant que communauté, nous devons rester vigilants, forts et garder la tête haute pour faire savoir à ceux et celles qui ont des préjugés que nous sommes là et que nous resterons queers pour toujours !

    Comment votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    En entrant dans la salle de travail, je n’étais qu’à six mois de mon parcours avec le rétablissement. Je venais de commencer ma lutte contre une dépendance à l’alcool et autres substances. Depuis, j’ai trouvé une famille qui me soutient constamment, ainsi qu’une communauté de fans et de followers avec qui je peux partager mon histoire de rétablissement.

    • • •

    La drag est-elle politique ?
    La drag est toujours politique. Quand nous mettons nos perruques et notre maquillage, nous faisons des déclarations politiques sur le genre. L’acte de drag est intrinsèquement politique, l’a toujours été et le sera toujours.

    Pourquoi devons-nous nous battre pour nos drags maintenant ?
    Le combat n’a jamais vraiment pris fin, il a juste fait son chemin jusqu’au Canada. Les artistes drags se battent pour les droits humains depuis des lustres, mais c’est sous les projecteurs maintenant parce que l’opposition semble être riche et puissante. Cela semble absurde qu’en 2023 nous nous battions encore pour les droits de l’homme. On a l’impression de régresser vers un environnement plus contraignant, où les gens ne peuvent pas vivre leur vérité sans être poursuivis. Et c’est pourquoi nous continuons à nous battre.

    Comment votre participation à Canada’s Drag Race a-t-elle affecté votre vie ?
    Drag Race a bouleversé ma vie de la meilleure façon. La deuxième meilleure partie d’être sur Drag Race, c’est que je voyage et que je rencontre tant de gens à travers le monde. La première meilleure partie ? Je suis riche.

    • • •

    Les Reines dans l’arène
    Présenté par NOUS et produit par StarQueens avec Brooke Lynn Hytes, Gisèle Lullaby, Jada Shada Hudson, Kimmy Couture, Suki Doll, Pythia, Boa et Bombae.

    20 h | Ouverture des portes à 19 h | 90 minutes sans entracte
    Aussi en formule Meet & Greet — spectacle 
    Ouverture des portes à 18 h

    Accès réservé aux personnes de 18 ans et plus.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité