Vendredi, 21 juin 2024
• • •
    Publicité

    L’Irak envisage d’interdire l’usage du mot «homosexualité»

    L’Irak envisage d’interdire aux médias et réseaux sociaux l’utilisation du terme «homosexualité» pour le remplacer par «déviance sexuelle».

    La commission irakienne des communications et des médias souhaiterait interdire l’utilisation du mot sur les réseaux sociaux et dans les médias. La commission considérerait l’usage du terme « déviance sexuelle » plus approprié pour désigner les personnes LGBTI+. Le mot « genre », qui implique une différence entre le sexe biologique et le genre ressenti, est aussi concerné par cette initiative. La mesure doit encore être validée par le gouvernement. S’il la vote, les sociétés de téléphonie et d’Internet titulaires d’une licence auront elles aussi interdiction d’utiliser ces termes dans leurs applications mobiles. La peine en cas de non-respect n’a pas encore été définie, mais elle pourrait inclure une sanction financière.

    Depuis 2001, l’homosexualité en Irak est punie d’une peine de prison, voire de la peine de mort en cas de récidive. De plus en plus, les institutions politiques et religieuses irakiennes accentuent leurs attaques visant la communauté LGBTI+. La sécurité des personnes queers du pays est donc relativement précaire, ce qui ne semble pas aller en s’améliorant.

    L’année dernière, deux militantes lesbiennes irakiennes avaient été torturées et condamnées à mort pour avoir fait « la promotion de l’homosexualité ».

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité