Vendredi, 14 juin 2024
• • •
    Publicité

    La revanche d’un blond

    Blaine Bowers est un ado qui a tout pour être heureux. Il jouit d’une certaine notoriété en peignant des murales, peut compter sur un groupe d’amis dévoués et réussit parfois même à dompter sa tignasse blonde. La cerise sur le gâteau est que Joey, son petit copain, l’a invité dans un grand restaurant, sans doute pour planifier les vacances qui approchent. La réalité est cependant tout autre puisque c’est plutôt pour lui annoncer leur rupture !

    Les motifs entourant cette décision sont simples : Blaine est trop bohème, pas suffisamment sérieux. Joey doit penser à son avenir et Blaine n’est pas de l’étoffe dont on fait les petits copains de prestige. Pour ajouter à son malheur, la période de deuil de Joey s’avère particulièrement réduite puisqu’il se case dans les jours qui suivent. Il jette en effet son dévolu sur Zach, dont l’élection au titre de président du collège est presque assurée. Bref, un gars « sérieux » ! Blaine décide donc de regagner le cœur de Joey en remportant les élections, afin de prouver ainsi sa valeur !

    Deuxième roman de Robbie Couch (The Sky Blues), le titre français se veut une référence au film Legally Blonde (La revanche d’une blonde, en France, et Blonde et légale, au Québec) et suit la même prémisse, mais transposée au cœur d’une école secondaire. Blaine se lance donc dans la course électorale, épaulé par Trish et Camilla, sa directrice de campagne et la petite copine de celle-ci, de même que par Danny, un voisin qui n’hésite pas à lui remettre les pendules à l’heure. Le ton de sa campagne s’articule autour des enjeux de santé mentale en milieu scolaire, ce qui permet ainsi au récit d’aborder plusieurs questions qui touchent de près les jeunes (et les moins jeunes). Mais plus le récit progresse et plus Blaine réalise que les motifs entourant sa mise en candidature sont assez superficiels et que, même si son entrée dans l’arène politique lui permet d’élargir ses horizons, il risque sans doute d’y sacrifier une bonne part de ce qu’il est réellement. Évidemment, toute une série de manigances se dressera en cours de route et révélera éventuellement la personnalité et les intentions véritables de plusieurs personnages, tant positivement que négativement. Un roman fort amusant et bien rythmé, qui tient en haleine de la première à la dernière page tout en ménageant quelques rebondissements inattendus et en évitant les clichés habituels du roman initiatique pour ado.

    INFOS | La revanche d’un blond / Robbie Couch. Paris : Ellipsis, 2023, 300 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité