Mardi, 25 juin 2024
• • •
    Publicité

    77 % des Français jugent les milieux sportifs professionnels et amateurs homophobes

    Près de la moitié des répondants LGBT + à un sondage Ipsos racontent notamment qu’ils ont déjà subi une agression physique dans leur entourage sportif.

    L’homophobie gangrène l’ensemble de la société, y compris les milieux sportifs, qu’ils soient professionnels ou amateurs. Une étude récente de l’Ipsos l’a, à nouveau, mis en évidence. Au total, 77 % des citoyens perçoivent ces milieux comme homophobes. Un chiffre qui correspond aux 75 % de Français qui jugent que l’homophobie est répandue en France.

    Selon l’entreprise de sondage, une majorité relative de Français estiment que ce sont les sports d’équipes ceux où l’homophobie et la transphobie sont les plus présentes. Le football est notamment en première position, devant le rugby.

    Le mutisme pour éviter les agressions
    Cette étude met également en évidence que l’annonce de l’homosexualité ou de la transidentité d’un pratiquant suscite une réaction chez ses coéquipiers. Un constat dramatique, qui explique l’omerta qu’il y a dans les clubs de sport sur cette question.

    Enfin, toujours selon l’Ipsos, 40 % des Français ont déjà « été témoins ou visés par une insulte homophobe. » Ce chiffre grimpe encore à 67 % au sein de la communauté LGBT +. 60 % d’entre eux racontent même avoir « vu ou vécu une agression verbale », tandis que 44 % ont subi une agression physique.

    Cela a une conséquence claire : les personnes concernées ne confient plus leur orientation sexuelle et préfèrent la cacher pour éviter d’être la cible de ces attaques. Les répondants LGBT + de cette enquête ne sont que 55 % à avoir fait leur coming out auprès de leur entourage sportif.

    Source: Ipsos

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité