Mercredi, 17 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Douloureuse traversée

    L’école est parfois le théâtre de petits et grands drames qui meurtrissent la mémoire et dictent nos relations avec les autres et notre perception de nous-même. C’est le cas de Vincent qui, dès l’école primaire, devient le bouc émissaire de Bruno et subit les brimades continuelles et brutales de ce dernier.

    Sa mère tente en vain de trouver assistance auprès du personnel enseignant, puis décide de faire appel à la bonne volonté des parents du jeune bourreau. C’est cependant une grave erreur, puisque celui-ci vit dans la terreur d’un père violent pour qui la seule réponse devant le fait d’être importuné dans sa consommation de bière est de déverser un chapelet d’injures et de taloches à son fils. Animé par un désir de vengeance aveugle, Bruno met alors en place une campagne de harcèlement systémique et sournois envers Vincent, qui suivra celui-ci tout au long de ses études et ne fera que s’appesantir lorsque Vincent réalise qu’il éprouve du désir pour les hommes.

    Un constat qu’il cherche désespérément à fuir puisque, selon le raisonnement tordu qu’il en est venu à entretenir, cela ne viendrait que confirmer les quolibets et le harcèlement dont il a été l’objet. Professeure retraitée de la Faculté de théologie de l’Université de Montréal, Odette Mainville relate dans le menu détail la mécanique d’intimidation dont Vincent est victime, l’impact de celle-ci sur son développement personnel, ainsi que ses relations conflictuelles avec son propre père.

    INFOS | Douloureuse traversée : le cheminement d’un homosexuel / Odette Mainville. Rimouski : Éditions du Tullinois, 2023, 305 p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité