Mardi, 25 juin 2024
• • •
    Publicité

    Sauna Carpediem, pour véritablement s’offrir un moment de détente

    À quelques minutes du centre-ville de Montréal, par les ponts Jacques-Cartier ou Samuel-de-Champlain, vous attend un lieu de relaxation et de bien-être. Non, pas un spa, mais presque. Il s’agit du sauna Carpediem. On y a été pour une 2e ronde de rénovations pour mieux servir et satisfaire la clientèle. Si certains clients n’y ont pas mis les pieds depuis quelque temps, ils seront surpris des travaux de rénovation qui ont été effectué dans cet établissement.

    Si ça sent la peinture fraîche et que vous voyez du mobilier tout neuf, c’est que c’est bien le cas ! Évidemment, vous pouvez toujours y faire de belles rencontres, mais disons que toute cette réfection rendra la chose plus sympa encore.

    «Nous avons apporté beaucoup d’améliorations récemment, comme par exemple on a refait le sauna sec, on a changé le système du sauna vapeur, on refait partout le plancher, énumère Christian Aucoin, le propriétaire du Carpediem. On a refait la climatisation, nous avons aussi rénové le salon au complet en y ajoutant du nouveau mobilier et un écran géant de 85 po2. Les salles de bains aussi ont été améliorées de même que la salle des casiers. On a procédé, également, à embellir de beaucoup les grandes chambres qui ressemblent plus maintenant à des chambres à coucher résidentielles et non de saunas. Donc oui, c’est beaucoup de travail, mais nous sommes heureux et nous invitons la clientèle à venir voir ces changements.»

    Comme on l’aura compris, le sauna Carpediem offre une variété de services : bain tourbillon, sauna sec, sauna vapeur, douches, salons détente, casse-croûte, chambrettes privées, chambres doubles (suites) et un stationnement privé à l’arrière. «L’an dernier, il y a eu une première phase de travaux et nous en sommes rendus à la 2e phase ici, il faut dire qu’on n’arrête jamais, il y a toujours quelque chose à fignoler ici ou là», souligne Christian Aucoin qui a fait l’acquisition du sauna en 2020, juste au moment où se déclenchait le 1er confinement de la Covid-19. Ce sauna existe sur la Rive-Sud depuis 1999. 

    «Les gens sont contents et ils le disent à nos employés qu’ils remarquent les améliorations que nous apportons aux lieux, poursuit-il. On prend un grand soin à la propreté et à la gentillesse, à l’amabilité du personnel envers la clientèle. C’est mon objectif no 1 lorsque j’engage des employés. Je crois que c’est pour cela que le Carpediem possède une belle réputation et que les clients viennent de loin. Parfois on nous dit qu’ils sont de Québec, de Granby, de Saint-Hyacinthe ou encore de la Rive-Nord. Nous apprécions beaucoup toute cette clientèle.»

    «La vision que j’ai à long terme du sauna est d’en faire un sauna de luxe, pour la détente, la relaxation, la socialisation, de prendre le temps de profiter des équipements, pour décrocher, pour ce côté ‘’zen’’. Que l’on vienne ici pour décrocher, mais dans un environnement sécuritaire en tant que gai, que l’on puisse vivre son orientation sexuelle de manière ouverte et sécuritaire. L’emphase est mise sur le client, lorsqu’il arrive ici on lui offre une bouteille d’eau gratuite, il y a du café gratuit. J’essaie de rendre ça le plus que possible à mon image. En fait, ma compétition, la façon dont je la vois, c’est plutôt les spas, mon objectif est d’atteindre la même qualité que les spas ici, que ce soit encore plus agréable pour la clientèle et pour les employés», explique Christian Aucoin.

    Le sauna Carpediem tient à mentionner qu’il collabore avec la santé publique à travers la «Charte OK». Il y a plusieurs années, les saunas ont adopté cette charte en vue de faire de la prévention, pour le VIH, entre autres. Ainsi, une fois par mois, une infirmière effectue du dépistage anonyme au sauna. «Le sauna devient alors un endroit pour obtenir de l’information sur les ITSS (infections transmissibles par le sexe et par le sang), on s’assure que l’infirmière va bénéficier d’un espace privilégié, indique Christian Aucoin. On annonce à l’avance cette journée-là pour que la clientèle en profite parce que, de nos jours, on sait que ce n’est pas facile d’obtenir des rendez-vous dans des cliniques ou avec un médecin, donc d’avoir une infirmière sur place, est avantageux pour la clientèle. 

    Certains vaccins ITSS peuvent être administrés lors de la visite de l’infirmière, sur place.»  À noter d’ailleurs pour ceux qui seraient intéressés, il y a un horaire fixe pour les visites des infirmières. Celles-ci se font tous les derniers mardis du mois en après-midi. « Il est important pour nous de respecter toutes les exigences de la Charte Ok en termes de prévention et dépistage des ITSS», rajoute Christian Aucoin.

    Au fait, certains se demandent bien ce que signifie le nom «Carpediem» ? Cela vient de l’expression latine «Carpe diem», qui veut dire «saisir le jour», soit de profiter du moment présent. «C’est décrocher pour un moment, sans penser au lendemain. C’est de profiter de la vie. Chez nous, c’est Carpediem», apprend-on sur le site de ce sauna. Et c’est en plein dans la vision de Christian Aucoin puisque c’est lui qui l’a ainsi «baptisé» lorsqu’il en est devenu l’acquéreur !  Saurez-vous vous aussi profiter des moments offerts par le Carpediem ?

    INFOS | Sauna Carpediem, 3481, Montée Saint-Hubert, à Saint-Hubert.
    T. 450-462-3481 ou https://www.saunacarpediem.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité