Mercredi, 17 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Gay Games à Hong-Kong: un témoignage de la diversité

    La 11e édition des Gay Games s’est ouverte ce samedi pour la première fois à Hong Kong, un territoire où les droits LGBT sont sujets à contestations.

    Plus d’un millier d’athlètes se sont rassemblés dans un stade de Hong Kong ce samedi pour l’ouverture des 11es Gay Games, un événement sportif LGBT + international qui se tient pour la première fois sur le continent asiatique (mais également  au Mexique à Guadalaraja). Initialement prévu en novembre 2022, l’événement avait été reporté en raison des restrictions strictes imposées à Hong Kong lors de la pandémie, qui n’ont été assouplies qu’à la fin de l’année dernière.

    Ce samedi, des athlètes vêtus de couleurs vives ont pénétré dans le stade Queen Elizabeth brandissant leurs drapeaux nationaux et des bannières arc-en-ciel, sous les acclamations du public. « L’ambition des Gay Games a toujours été de créer un festival sportif, artistique et culturel qui célèbre la participation, l’inclusion et le dépassement de soi« , a expliqué Lisa Lam, coprésidente de l’évènement. Près de 2400 athlètes vont concourir dans 18 catégories ouvertes à la fois aux personnes LGBT + et hétérosexuelles.

    La tenue des Gay Games à Hong Kong « est un témoignage fort de la diversité, de l’inclusion et de l’unité de notre ville« , a expliqué Regina Ip, présidente du Conseil exécutif de Hong Kong, une des seules voix pro Pékin à soutenir l’événement. Le plus grand parti pro Pékin du territoire autrefois semi-autonome, le DAB, a condamné cette semaine la tenue de l’évènement, y voyant une attaque contre « les valeurs traditionnelles de la famille« .

    Hier, quelques membres d’un groupe religieux ont manifesté contre les Gay Games devant le lieu de la cérémonie. La compétition va se tenir alors qu’en septembre, la plus haute juridiction de Hong Kong a ordonné aux autorités de créer dans un délai de deux ans, un « cadre alternatif » reconnaissant les droits des couples de même sexe. Mais les juges de la Cour d’appel finale ont également statué que le mariage était « limité aux couples de sexe opposé« . S’il s’agit d’une victoire « partielle » pour les militants des droits LGBT +, Regina Ip estime que ces décisions de justice ainsi que la tenue des Gay Games « démontrent pleinement l’engagement sans faille de notre ville en faveur de la protection des droits des minorités« . 

    La défense des droits LGBT + est en partie tombée dans la clandestinité à Hong Kong depuis que Pékin a imposé une loi sur la sécurité nationale en 2020, suite à de massives manifestations pro démocratie. Vice-présidente de la Fédération française de sport LGBT +, Hélène Germain a expliqué que certains athlètes français n’ont pas voulu se rendre à Hong Kong « à cause de la situation politique« . 

    Mais les participants espèrent que cette édition réduite des Gay Games pourra aider à lutter contre les discriminations et promouvoir une plus grande acceptation de la communauté LGBT + en Asie.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité