Jeudi, 22 février 2024
• • •
    Publicité

    Sisi aux Olympiques de la drag

    Crave dévoilait fin octobre le casting de la nouvelle saison de Canada’s Drag Race qui comprendra deux queens montréalaises — Denim et Sisi Superstar —, au plus grand plaisir de tous. À l’approche de la grande première de la quatrième saison de ce que Sisi Superstar appelle les Olympiques de la drag, l’artiste se confie à propos de cette ultime consécration et convie les fans locaux de la série à un épique viewing party présenté par Unikorn au théâtre Le National. 

    Pourquoi as-tu décidé de t’inscrire à la compétition? 
    Dès la première fois que j’ai su que l’émission arrivait au Canada, c’était un rêve pour moi de participer! Je me suis inscrite à chacune des dernières éditions parce que je voulais montrer mes capacités à une plus grande audience. Pour moi, la drag est une connexion entre toutes mes passions, tant au niveau de l’art visuel et de la musique que des photoshoots, des performances, etc. 

    C’est aussi une façon de présenter l’art de la drag à l’extérieur des bars et du nightlife. C’est très important pour moi de mettre en lumière cette culture et de faire valoir aux Québécois les artistes locaux incroyables que nous avons ici. 

    Comment te sentais-tu lorsqu’on t’a annoncé que tu étais sélectionnée pour Drag Race
    Je sautais partout, je pleurais et j’étais vraiment super excitée! Pour moi, c’était comme récolter le fruit de mes efforts! Le processus d’audition pour l’émission est très intense, donc je ne voyais pas ça comme une chance, mais plutôt le résultat de mon travail. Nous sommes beaucoup de drags à nous inscrire, donc il faut vraiment se démarquer. Il faut avoir du talent, avoir une bonne personnalité, savoir bien communiquer, etc. Ça va bien au-delà de faire la split! (rires!)

    Comment ont réagi ta famille et tes amis? 
    Mon copain m’a tellement appuyé dans ma démarche, il était très content pour moi! Mes amis savaient que je m’étais inscrite aux dernières éditions, donc ils étaient vraiment heureux pour moi et me disaient que j’allais être sélectionnée à un moment où un autre. Mon frère a déjà participé à une émission de télé-réalité (Michael, d’Occupation Double Martinique), donc il m’a donné quelques conseils sur la préparation!

    Tu compares Drag Race aux Olympiques de la drag. Pourquoi?
    Je compare toujours la drag à un sport, mais le sport le plus cher! (rires!). C’est très demandant physiquement et les gens ne voient pas l’arrière-scène. Ils ne réalisent pas tous les préparatifs et tous les efforts physiques et mentaux nécessaires pour préparer des performances. 

    As-tu un conseil pour les drags qui voudraient s’inscrire dans le futur? 
    Je donnerais le même conseil que j’ai reçu de Pythia : il faut être fidèle à soi-même! Il faut montrer qui on est, ce que l’on aime, ce que l’on pense, et parler comme on parle normalement. Il ne faut absolument pas se censurer!

    Le 16 novembre, tu organises un gros party à l’occasion de la Première de l’émission au Théâtre National? À quoi peut-on s’attendre?

    Ce sera une soirée unique et hors du commun dans un endroit tout à fait unique en compagnie de Denim (l’autre compétitrice de Montréal) et de moi! La soirée commencera par le visionnement de la Première, suivi d’une session de question / réponses et d’un meet & greet après l’émission.

    L’objectif pour nous est que les gens puissent apprécier pleinement l’épisode, et en discuter après, plutôt que de commenter et parler durant l’émission, ce qui peut rapidement devenir cacophonique.  

    Le tout sera suivi de performances?
    Oui! Ce sera en mode fun! Au total, nous proposerons approximativement une heure de visionnement, une heure de cabaret et une heure de musique. C’était important pour moi de redonner et d’impliquer les personnes qui m’ont aidée et appuyée, donc on présentera un cabaret performance en compagnie de plusieurs drags, dont Aizysse Baga, Kiara, Mirage et Heaven Genderfuck. La soirée se terminera au son de DJ Hoe Deal! Ce sera une soirée de très haute qualité, mais tout de même abordable. 

    Plusieurs autres événements sont à venir, tu sembles très occupée en ce moment! 
    En effet! Je viens tout juste de terminer les Rendez-vous de la drag, qui ont eu lieu au Palais des congrès et je suis déjà en préparation d’un autre événement en collaboration avec Boiler Room, qui aura lieu le 10 novembre. Je serai également au Belmont le 11 novembre pour une édition spéciale de MPU aux côtés de Kiki Coe et Petula Claque, et ensuite il y aura la soirée de visionnement du 16 novembre prochain au National! 

    Canada’s Drag Race Saison 4 – Party de visionnement de la première

    Le National, Jeudi, 16 novembre 2023, à 21 h (portes 20 h)

    Pour tous les détails, on clique ici!  

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité