Samedi, 22 juin 2024
• • •
    Publicité

    Nouvelles séries à se mettre sous la dent en 2024

    C’est la fin de l’année 2023 et certaines séries fort alléchantes se profilent déjà à l’horizon 2024, explorant tous les genres et tous les registres. Il faut par ailleurs noter qu’en raison de la grève des scénaristes et des acteur.trice.s, certaines diffusions initialement prévues pour 2024 ont été repoussées à 2025. C’est notamment le cas d’Euphoria, The White Lotus et The Last of Us. Ceci dit, la nouvelle année s’annonce très riche en plaisirs télévisuels. Nous avons identifié au moins une quinzaine de séries d’intérêt pour les LGBTQ+.

    The Boys | Sans aucun doute la série de superhéros la plus disjonctée à avoir vue à ce jour. Rappelons que Gen V, sa série dérivée, nous a offert une scène de masturbation d’un pénis géant et un personnage véritablement non binaire alternant entre les deux sexes. Dans cette saison 4, les Boys affrontent toujours le régime totalitaire mis en place par le très psychopathe Homelander (Le Protecteur, en vf) alors qu’une nouvelle menace se profile à l’horizon. Anthony Starr, l’interprète de Homelander a d’ailleurs révélé que cette nouvelle saison comportera la chose la « plus bizarre, qu’il lui ait été donné d’interpréter ». Notre curiosité est piquée ! La saison 4 est attendue sur Prime Video au début de 2024.

    Le Pavillon des hommes | Fantastique série d’animation japonaise dont la première saison introduisait un Japon du 18e siècle, où une épidémie avait réduit la population masculine à un maigre 25 %. Les femmes occupent désormais tous les rôles clés et les hommes sont considérés comme une denrée rare et fragile, voire comme une marchandise. Le Shogun, désormais une femme, règne en maître autour d’un pavillon qui abrite les 800 plus beaux spécimens masculins, réservés à ses loisirs. La nouvelle saison poursuivra son exploration des jeux politiques et de séduction qui secouent le harem ainsi que la société japonaise dans son ensemble. La saison 2 devrait être présentée, sur Netflix, au début de 2024.

    Cristóbal Balenciaga | Une série inspirée par la vie et l’œuvre du couturier espagnol, interprété par Alberto San Juan, qui a défoncé les conventions en lien avec la mode tout en n’hésitant pas, au cœur des années 30 et d’une Espagne plus que conservatrice, à vivre ouvertement son homosexualité. La série se penche non seulement sur ses faits d’armes, mais également sur sa relation amoureuse avec un chapelier polonais, Wladzio Jaworowski (Thomas Coumans) qui l’aida à réunir les fonds pour ouvrir sa maison de couture parisienne. La série sera présentée, en espagnol (et avec doublage anglais et français) sur Disney+ dès le 19 janvier.

    Ripley | Adaptée du célèbre roman de Patricia Highsmith, Le talentueux Mr Ripley, la série met en scène son personnage éponyme (interprété par Andrew Scott). Obsédé par un riche héritier, Dickie Greenleaf, il s’invente une nouvelle identité et n’hésite pas à séduire, manipuler ou éliminer tous ceux qui se dressent sur son chemin. Dans le roman, l’orientation sexuelle de Ripley demeure floue et fait depuis l’objet de longs débats : est-ce que Ripley souhaite devenir Dickie ou être avec lui ? Tout laisse présager que la seconde option sera à l’honneur dans cette nouvelle adaptation, mais une réponse claire sera apportée lors de la diffusion de la série, sur Netflix, au début de 2024.

    Young Royals | Troisième et dernière saison de cette série suédoise axée sur le Prince Wilhelm et sa relation amoureuse avec un roturier, Simon Eriksson. La saison 2 s’est terminée alors que le jeune prince effectuait sa sortie du placard sur les ondes de la télévision nationale. N’étant plus contraints au mensonge, les deux hommes pourront-ils enfin vivre au grand jour leur relation ? Par ailleurs, comment la famille royale accueillera-t-elle ce scandale ? La série sera présentée, sur Netflix, dans la première moitié de 2024.

    Interview With the Vampire | La première saison s’était révélée spectaculaire et la seconde en promet tout autant alors que l’action se déroule en Europe, adaptant ainsi la seconde partie du roman d’Anne Rice. Louis et Claudia découvriront l’univers baroque du Théâtre des vampires et feront sans doute face aux courroux de Lestat dont, rappelons-le, ils ont laissé la dépouille au cœur des miasmes d’un marais de La Nouvelle-Orléans. Bain de sang et sensualité torride sont au menu ! La date de sortie de cette production AMC est prévue pour le début de 2024.


    Stranger Things | Au-delà d’affronter les forces délétères d’une dimension parallèle, les frères Duffer – créateurs, producteurs et réalisateurs de la série – ont confirmé que l’orientation du personnage de Will jouera un rôle important dans le développement de celui-ci, alors même qu’il devra porter secours à ses proches et sauver la ville d’un Armageddon annoncé. Cette cinquième et dernière saison est annoncée, sur Netlix, pour l’été 2024.

    Élite | Huitième et dernière saison de la série espagnole articulée autour des élèves de l’école secondaire Las Encinas. Sexualité débridée, drogue et meurtres sont au cœur du quotidien des adolescent.e.s de ce thriller dramatique qui se distingue par ailleurs par une forte représentation LGBTQ. Les producteurs promettent que plusieurs des personnages iconiques de la série, qui en ont ponctué les différentes saisons, viendront y conclure leurs arcs narratifs. Le tournage étant terminé, la série sera sans doute présentée au cours de l’été 2024, sur Netflix.

    Agatha : Darkhold Diarie | À la suite des événements de Wanda Vision, Agatha Harkness (Kathryn Hahn) est affaiblie et se voit donc contrainte de s’allier à d’anciens adversaires afin de recouvrer ses pouvoirs. De nombreuses hypothèses circulent quant à l’identité du personnage de son familier, interprété par Joe Locke : sera-t-il ou non Billy Kaplan, fils de Wanda, futur Grand Sorcier et conjoint de Teddy, lui-même héritier de l’Empire Kree et Skrull ? Si cela se révèle exact, on assisterait à l’introduction des Young Avengers dans le Marvel Cinematic Universe. La série est annoncée sur Disney+ pour l’automne 2024.

    Heartstopper | Préparez-vous puisque la troisième saison ne sera pas de tout repos, la conclusion de la précédente ne laissant aucun doute qu’on y abordera les problèmes d’anorexie de Charlie. Nick devra sans doute continuer à faire face à l’incompréhension de certains relativement à sa bisexualité, de même que pour Isaac en regard de son asexualité. Pour le reste, on ne peut qu’espérer une même excellence dans la qualité des scénarios et de l’interprétation. La saison 3 est attendue sur Netflix vers l’été ou l’automne 2024.

    Kaiser Karl | Production française consacrée à l’ascension de Karl Lagerfeld (interprété par Daniel Brühl) dans le monde de la haute couture parisienne des années 70. La série met l’accent sur les rivalités, les conflits d’égos démesurés, mais également sur les grandes amitiés et les amours tragiques qui ont ponctué sa carrière. C’est plus particulièrement le cas de sa relation avec Jacques de Bascher (interprété par l’acteur québécois Théodore Pellerin), qui génère passions et flammèches. La série sera présentée sur Disney+ quelque part en 2024.

    Dead Boy Detectives | La série suit Charles Rowland (Jayden Revri) et Edwin Paine (George Rexstrew), qui ont décidé de ne pas entrer dans l’au-delà et de rester sur Terre pour enquêter sur des crimes impliquant des éléments surnaturels. Basée sur des personnages créés par Neil Gaiman et Matt Wagner, au coeur de la série de l’iconique série de bd Sandman, l’oeuvre originale marie avec élégance le surnaturel avec une exploration de la violence urbaine et de l’intolérance ainsi q’une histoire d’amour entre les deux adolescents. Ça promet! La série sera présentée sur Netflix en 2024.

    Kite Man: Hell Yeah! | Les adeptes d’animation ne voudront pas manquer cette série dérivée de Harley Quinn : The Animated Series qui met en vedette le plus irrésistible perdant de l’univers DC, Kite Man, alors que celui-ci cherche à s’imposer comme super vilain (et non à se masturber comme il le précise bien dans la bande-annonce). La série Harley Quinn nous ayant déjà offert une grande variété de représentations LGBTQ et de propos iconoclastes, on peut donc s’attendre à naviguer dans les mêmes eaux. La série, produite par HBO Max, est attendue vers le milieu ou la fin de 2024.

    Yellowjacket | La troisième saison racontera le retour du groupe d’adolescentes dans le monde civilisé, après l’écrasement de leur avion et de longs mois au cœur de la forêt canadienne. Ce sera l’heure de révélations sur le statut de certains personnages, de même que sur leur capacité à renouer avec la réalité après leur incursion dans le cannibalisme. La troisième saison est prévue sur Crave pour l’été 2024.

    The Umbrella Academy | Quatrième et dernière saison mettant en scène un groupe d’antihéros et héroïnes qui est contraint de sauver l’univers dans chacune de ses aventures. La conclusion de la dernière saison révélait qu’ils étaient dorénavant dépourvu.e.s de pouvoirs. Comment pourront-ils donc affronter les forces du mal ? La série met en scène un personnage gai, Klaus (Robert Sheehan), et un homme trans Viktor (Elliot Page). On peut espérer de fort bonnes choses de cette série où voyages dans le temps, univers parallèles et situations loufoques constituent le pain quotidien. La série est annoncée sur Netflix quelque part en 2024.

    Uncoupled | Cette série met en scène un courtier immobilier new-yorkais (Neil Patrick Harris) qui doit renouer avec le célibat et la recherche d’un compagnon (ou d’une baise) après avoir été largué par son conjoint. Bien que Netflix ait annulé la série, après la diffusion de la première saison, Showtime y a immédiatement jeté son dévolu. Le tournage est en cours et la seconde saison devrait être diffusée au cours de l’automne 2024.

    Alien | Le concept est intéressant puisque le récit se déroule sur Terre, 70 ans avant les événements du premier film de la saga Alien. Pour le moment, on n’en connaît que peu de choses, mais comme Noah Hawley est à la barre de la série, en tant que scénariste et réalisateur, et qu’on lui doit également la scénarisation de la majorité des épisodes des séries Fargo et Legion, on peut espérer un produit de qualité, de même qu’une diversité de représentations. La série est attendue sur FX, ce qui laisse supposer une diffusion sur Disney+ vers la fin de l’année 2024.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité