Lundi, 22 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Décès de Noël Saint-Pierre

    Nous avons appris le décès, en janvier 2024, de Me Noël Saint-Pierre, expert en droit de l’immigration et militant dans la défense de droits humains, notamment au niveau des droits de minorités sexuelles, qui a contribué de façon notoire à l’avancée des communautés LGBTQ des dernières décennies.

    Né aux États-Unis, Noël Saint-Pierre a fait des études en linguistique en Allemagne avant de revenir au Québec où il a fait son droit à l’UQAM. Reçu au Barreau du Québec en 1981, Me Saint-Pierre a commencé sa carrière en pratique privée dans un cabinet qui se spécialisait en droit du travail, droit de l’immigration et droit social. Il a ensuite rejoint les rangs de la Centrale des syndicats du Québec (autrefois la CEQ) où il était responsable des relations internationales, avant de travailler au sein du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

    Au début des années 1990, Noël Saint-Pierre fait un retour à la pratique privée, se partageant entre le droit de l’immigration et les droits de la personne. Il a été très actif dans la reconnaissance des conjoints de même sexe et a été impliqué dans le processus qui a mené à l’union civile du Québec. Proche des groupes communautaires LGBTQ à Montréal, il a aussi donné de nombreuses conférences concernant les minorités sexuelles et de genre en lien avec le droit.

    Il a œuvré pour que l’orientation sexuelle et l’identité de genre soient mieux reconnues par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, où de nombreux demandeurs et nombreuses demanderesses avaient du mal à faire reconnaître leur appartenance à un groupe particulier et discriminé dans leur pays. Soucieux de justice sociale et du respect des droits de la personne, il s’est également investi dans des programmes de formation auprès de différents services publiques dont les services policiers et les services communautaires en santé mentale et en intégration des nouveaux arrivants, dénonçant avec vigueur le profilage systémique tant au niveau racial qu’au niveau de genres dans la communauté québécoise, ce qui lui a valu de nombreux prix de reconnaissances quant à son implication dans l’évolution du respect des droits et libertés de tout un chacun. 

    Grand défenseur des droits de la personne, Noël Saint-Pierre a été membre du comité sur les communautés culturelles du Barreau du Québec pendant près de 10 ans et, de 2012 à 2015, président du comité sur la diversité ethnoculturelle du Barreau de Montréal. Il a été vice-président de la Ligue des droits et libertés et a siégé au comité stratégique des partenaires communautaires du Service de Police de la Ville de Montréal.

    Ces dernières années, très affecté par des problèmes personnels, il s’était retiré de toute forme d’intervention publique.  

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité