Lundi, 22 avril 2024
• • •
    Publicité

    Le Carré des Arts, allier patrimoine et modernité pourcréer des espaces de vie uniques

    Situé dans la partie Nord du Village, le Carré des Arts est un projet résidentiel de 46 unités de logements locatifs imaginé par Sid Lee Architecture et exécuté par ADHOC Architectes. Comprenant l’agrandissement et la reconversion des locaux commerciaux de l’ancienne église All Nations Church, le projet propose une signature visuelle unique, mariant la modernité des espaces résidentiels ajoutés à l’héritage patrimonial de cet ancien lieu de culte aussi converti, à une époque, en studio d’enregistrement.

    Dynamisme urbain
    Faisant face à l’entrée nord du marché Saint-Jacques, le projet qui s’étend sur l’îlot formé des rues Sherbrooke Est, Wolfe et Atateken aura nécessité une réflexion sur la façon d’intégrer une forte densité de logements dans un contexte urbain complexe donnant sur trois rues. Le caractère unique de la proposition est une réponse directe au foisonnement de l’espace public qui l’entoure et vient, d’une certaine façon, recadrer l’ancien lieu de culte dans l’évolution du secteur. Le projet a aussi été conçu dans le cadre de consultations publiques et a fait l’objet en amont de plusieurs réflexions menant à une acceptabilité sociale des résident.e.s et des organismes locaux.

    Conservation du patrimoine
    Travailler à la reconversion du patrimoine bâti nécessite une compréhension de la particularité du contexte et la volonté d’assurer une certaine continuité architecturale et socioculturelle. À travers le nouveau projet du Carré des Arts, Sid Lee Architecture a souhaité non seulement préserver le bâtiment existant de l’ancienne église, mais aussi mettre en valeur sa forme et ses caractéristiques uniques qui traduisent l’héritage culturel des lieux. 

    L’implantation sur un site exigu avec des reculs complexes a entre autres nécessité une planification minutieuse des accès piétonniers et véhiculaires et une expertise technique permettant de préserver l’intégrité du bâti et d’assurer la conservation la plus sensible possible de cet édifice. La liaison entre les éléments anciens et les ajouts contemporains a été exécutée avec précision, créant des jeux de niveaux harmonieux qui mettent en valeur l’héritage du cadre bâti. Plusieurs caractéristiques de l’architecture d’origine comme les traitements ornementaux de briques et les étonnants symboles de paix sur la façade, ainsi que la porte massive, ont été conservés intégralement dans l’effort de conversion. Ces détails viennent conférer une authenticité des éléments et ajoutent une profondeur esthétique au projet, une signature nouvelle ancrée dans l’histoire.

    Nouvelle volumétrie
    Venant épouser l’ancienne église, le nouveau volume qui abrite la majorité des logements se distingue par le caractère vibrant de sa géométrie. S’imbriquant à l’édifice patrimonial comme une série de blocs qu’on aurait délicatement empilés sur un socle, le bâtiment composé en damier vient créer un dynamisme surprenant sur le plan de la forme et de la fonction. Composé d’une série de cubes empilés les uns sur les autres selon une trame – un modèle récurrent dans le travail de Sid Lee Architecture – la série de petits volumes confère une échelle humaine à la composition architecturale, alternant entre l’intériorité des baies vitrées et l’extériorité des loggias. L’effet qui résulte de cette exploration est des plus interpellants. Le mouvement qui émane de l’édifice guide le regard en créant une illusion de continuité et invite, presque à tout coup, les piétons à faire un arrêt pour contempler. Ensemble, les deux volumes offrent une rencontre surprenante entre la morphologie du passé et celle du présent, qui, bien qu’improbable, est des plus harmonieuses.

    Ce travail complexe de géométrie a aussi nécessité des stratégies de réalisation inventives développées en chantier et assurant une intégration fluide des éléments neufs avec les structures anciennes, créant une fusion harmonieuse entre le passé et le futur. Une méticuleuse coordination entre les équipes d’architecture, de structure et de mécanique a permis de résoudre des détails structuraux complexes, tels que les doubles porte-à-faux, de maîtriser l’isolation thermique ou encore de gérer les jonctions délicates avec une grande précision. La réussite de cette reconversion repose aussi sur la capacité à transformer ces défis techniques en une véritable prouesse d’ingénierie et d’architecture, tout en respectant l’histoire et l’intégrité du bâtiment. 

    Ouverture et lumière
    Au-delà de ce décalage contrôlé entre le style frugal de l’ancienne église et celui vibrant des nouveaux volumes vitrés, l’idée maîtresse du projet était de projeter des aires de vie chaleureuses ouvertes sur un contexte urbain unique. La structure de la grille laisse place à des espaces intérieurs vastes, lumineux et ouverts. Les surfaces de bois qui ornent chacun des balcons viennent, par ailleurs, accentuer l’aspect enveloppant de la forme, tout en résonnant avec la chaleur et le dynamisme de l’animation du quartier.

    « En travaillant avec l’alternance de la grille, le jeu formel créé aura permis de maximiser les espaces intérieurs et extérieurs et d’offrir à chacun des résidents un point de vue unique sur la ville, doublé d’un sentiment d’intimité » ajoute Jean Pelland, architecte et associé principal de Sid Lee Architecture.

    À propos de Sid Lee Architecture
    Sid Lee Architecture est une firme affiliée à l’agence créative Sid Lee. Elle a été fondée en 2009 par les architectes et designers urbains Jean Pelland et Martin Leblanc, associés en pratique professionnelle depuis 1999. Ces derniers dirigent aujourd’hui une équipe pluridisciplinaire composée de 70 professionnel.le.s du milieu de l’urbanisme, de l’architecture et du design d’intérieur. Depuis 2015, l’atelier fait partie de kyu, un collectif d’entreprises créatives établi par Hakuhodo DY Holdings.

    À propos d’ADHOC Architectes
    ADHOC Architectes est une firme d’architecture créative portée par des humains passionnés, aux talents complémentaires. Pour répondre aux projets d’architecture, de design d’intérieur ou de design urbain qui leur sont confiés, ils forment une équipe ad hoc, ce qui signifie qu’elle a été instituée pour répondre spécifiquement aux caractéristiques du projet visé. En dehors des structures traditionnelles, ce système d’organisation du travail permet de créer un véritable laboratoire de recherche collaboratif et pluridisciplinaire. Cette approche conceptuelle hors du commun a été maintes fois récompensée, notamment lors des derniers Grands Prix du design en 2023.

    https:www.sidleearchitecture.com

    https:www.adhoc-architectes.com

    Fiche technique
    Lieu : 1115, rue du Square-Amherst
    Client : Client privé
    Architecte (conception) : Sid Lee Architecture
    Architecte (exécution) : ADHOC Architectes
    Superficie : 34 154 pi2
    Ingénieur électromécanique : SP Génie Conseil
    Ingénieur en structure : CPF Groupe Conseil
    Crédit photo : David Boyer

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Décorhomme

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité