Vendredi, 24 mai 2024
• • •
    Publicité

    Le Vatican dit s’opposer à la criminalisation de l’homosexualité

    Le Vatican s’oppose à la criminalisation de l’homosexualité appliquée par certains pays avec le soutien de groupes catholiques, a déclaré lundi le chef du bureau de la doctrine du Vatican.

    Le cardinal Victor Manuel Fernandez a qualifié les lois punissant l’homosexualité de «gros problème», tout en réaffirmant par le biais d’une publication l’opposition du Vatican au changement de sexe, à la théorie des genres et à la gestation pour autrui. 

    «Bien sûr, nous ne sommes pas en faveur de la criminalisation», a-t-il déclaré.

    Le cardinal Victor Manuel Fernandez, théologien libéral nommé par le pape François à la tête du dicastère de la doctrine de la foi du Vatican il y a moins d’un an, a déclaré aux journalistes qu’il était «douloureux» de voir certains catholiques soutenir les lois anti-homosexualité.

    En février 2023, le pape a déclaré que les lois criminalisant les personnes LGBTQ constituaient un péché et une injustice, car Dieu aime et accompagne les personnes ayant une attirance pour le même sexe.

    «La criminalisation de l’homosexualité est un problème qui ne peut être ignore», a déclaré le pape, citant des statistiques selon lesquelles 50 pays criminalisent les personnes LGBTQ «d’une manière ou d’une autre» et une dizaine d’autres ayant des lois prévoyant la peine de mort.

    En décembre, le bureau du cardinal Victor Manuel Fernandez a publié un document historique autorisant la bénédiction des couples de même sexe, suscitant une vive réaction des conservateurs.

    Néanmoins, l’Église enseigne officiellement que les actes homosexuels «sont intrinsèquement désordonnés».

    Répondant à une question sur la possibilité de modifier cette formulation, le cardinal Fernandez a déclaré : «Il est vrai qu’il s’agit d’une expression très forte et qu’elle nécessite beaucoup d’explications, peut-être pourrions-nous en trouver une plus claire».

    Il a ajouté que le point de vue de l’enseignement catholique était que les actes homosexuels ne peuvent égaler «l’immense beauté» des unions hétérosexuelles, et que l’Église «pourrait trouver des mots plus justes pour l’exprimer».

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité