Samedi, 25 mai 2024
• • •
    Publicité

    Metropolis Bleu : Entre nos rêves et nos utopies

    Metropolis Bleu est un festival qui marque l’arrivée du printemps. Depuis maintenant 25 ans, ce festival littéraire se veut un carrefour de rencontres d’auteures et d’autrices d’ailleurs et d’ici, pour qu’ils et elles partagent avec les lecteurs et les lectrices.

    Cette édition réunit plus de 150 invité.e.s et propose 120 événements. Et, bien entendu, dès que l’on parle de littérature on s’ouvre sur les enjeux et les défis que nous rencontrons quelque soit la langue dans laquelle on écrit. Cette année on se tourne vers les rêves et les utopies. On sait que les utopies d’aujourd’hui peuvent devenir les réalités de demain.

    Si l’événement se déroule du 25 au 28 avril 2024, sachez que Metropolis Bleu 2024 a commencé dès la mi-mars grâce à une programmation en ligne.

    Peut-être moins connu par les 2SLGBTQ+ francophones, Sky Gilbert est pourtant un incontournable de la culture queer canadienne. S’il se définit comme écrivain, Sky Gilbert a été drag queen, comédien, co-fondateur d’une compagnie de théâtre dédiée au théâtre LGBT, Buddies in Bad Times. Sky Gilbert enseigne aussi l’écriture dramatique à l’Université de Guelph. (Lire l’entrevue qu’il a accordée à Richard Burnett disponible dans les pages du numéro d’avril de Fugues). Un entretien avec Sky Gilbert sera disponible en ligne dans lequel l’écrivain revient sur son parcours et explique ce que représente le prix Violet qu’il recevra dans le cadre du Festival Metropolis 2024. Rappelons que le prix Violet est le premier prix littéraire LGBTQ de Metropolis Bleu, en partenariat avec Fugues, décerné à un.e écrivain.e canadien.ne pour l’ensemble de son œuvre. Il est remis eune année à une écrivain.e de langue française, l’autre année à une écrivain.e de langue anglaise. Michel Marc Bouchard, André Roy et Nicole Brossard ont été, entre autres, les récipiendaires de ce prix.

    L’entrevue de Sky Gilbert sera en ligne dès le 18 avril prochain à 10h.

    Pour les lecteurs et les lectrices de Fugues, voici des rencontres à ne pas manquer. L’autrice canadienne Anuja Varghese parlera de son dernier recueil, Chrysalis (House of Anansi Press Inc). Comment les femmes racisées peuvent-elles s’évader des conditions dans lesquelles une grande partie d’entre elles se trouvent prisonnières, leurs rêves, leur fuite dans des mondes parallèles, et parfois les dangers qu’elles prennent pour faire bouger les frontières de leur propre vie. Anuja Varghese se définit comme bi-sexuelle et son œuvre aborde les questions qui touchent à l’identité sexuelle et l’identité de genre.

    Récipiendaire en 2023, entre autres, du Dayne Ogilvie Prize dans la catégorie Littérature LGBT. La rencontre avec l’autrice se déroulera le 13 avril 2024 aux Archives gaies du Québec. Dans le cadre des Rendez-vous du 1er roman, Metropolis accueille ceux qu’on nomme les primo-romanciers, Éric Charcour et Paul Saint Bris.

    Éric Charcour a surpris le petit monde littéraire avec Ce que je sais de toi (ALTO), un roman sur l’exil du Caire à Montréal, les amours interdites qui conduisent à l’exil à la fin du siècle dernier. Une écriture soignée et sensuelle qui nous plonge dans une Égypte au croisement entre la modernité et la tradition. Pour le narrateur qui se découvre homosexuel et qui vient d’une famille chrétienne orthodoxe, le changement ne pourra se faire que par l’éloignement.

    Paul Saint Bris, réalisateur et directeur artistique signe aussi un premier roman, L’allègement des vernis (Éditions Philippe Rey), avec un personnage principal, Aurélien, chargé de restaurer la Joconde, en fait de lui redonner un coup de jeunesse, comme un lifting mais chimique. Au-delà de l’anecdote, c’est une réflexion sur l’art et son histoire, l’image omniprésente dans nos vies, et le besoin du narrateur de se retrouver dans le silence des grandes salles du Louvre, une fois celui-ci fermé au Public.

    La conversation entre les deux auteurs se déroulera à la librairie Gallimard de Montréal le 25 avril prochain à midi. Soulignons que Charcour et Saint Bris sont tous les deux en lice pour le prix des Rendez-vous du premier roman décerné par le Festival.

    Il serait trop long de détailler toute la programmation de cette édition 2024 tant elle est riche et diversifiée. On y constate la passion des organisateurs pour la littérature d’où qu’elles viennent et quel que soit les personnes à qui elle s’adresse, on n’oublie pas bien évidemment la littérature jeunesse.
    Les rencontres qu’elles soient virtuelles ou en présentielles sont si nombreuses que cela constitue un jeu de piste dans lequel se laisser aller pour vivre des moments de surprises, d’émerveillements et de découvertes. On entre avec les auteurs et les autrices dans leur monde, leurs rêves et leurs utopies qui rejoignent toujours les nôtres.

    Quelques noms encore, pour rêver ensemble? L’édition 2024 du Festival donnera l’occasion de rencontrer les écrivains réputés, comme Yuri Androkoviych (Ukraine), David Bergen (Canada), Paolo Giordano (Italie), Hervé Le Corre (France), Josip Novakovich (Croatie/Canada), Rodney Saint-Éloi (Haïti/Québec). Tout aussi réputées les autrices Elisa Shua Dusapin (Suisse), Fernanda Trías (Uruguay), Martine Reid (France), Velia Vidal (Colombie), Rita Mestokosho (Québec/Ekuanitshit), Brenda Navarro (Mexique), Marie-Hélène Poitras (Québec), Hemley Boum (Cameroun/France), Ann-Marie MacDonald (Québec/Canada), Catherine Leroux (Québec).

    Et la liste n’est pas exhaustive… Ça donne le gout, non?

    INFOS | https://metropolisbleu.org

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité