Dimanche, 19 mai 2024
• • •
    Publicité
    AccueilDestinationsL'Afrique, l'Asie et l'OcéanieVoyage au pays de Samuel Larochelle

    Voyage au pays de Samuel Larochelle

    Le journaliste et auteur chouchou de ce magazine, Samuel Larochelle, lance prochainement un nouveau livre sur le thème du voyage. Afin de souligner la sortie de cette nouvelle publication, le touche-à-tout organise un lancement-événement auquel participeront plusieurs globe-trotters notoires et auquel le public est chaudement convié. À quelques jours de la parution de sa quatorzième création solo, Samuel nous emmène dans son baluchon pour un petit tour d’horizon.

    Résolument touchant, légèrement confrontant et quelques fois un peu bitch, J’ai déjà fait sourire un douanier propose un recueil de courts textes sur le voyage dans lequel on suit les pas de l’auteur alors qu’il découvre le monde. Dans un format similaire au recueil à succès J’ai échappé mon cœur dans ta bouche, le dernier-né de Larochelle raconte sous forme d’anecdotes et de réflexions les périples vécus au cours d’une période totale de 20 ans.

    Il avoue avec humilité que l’idée derrière son dernier livre a été grandement inspirée des quatre tomes de La frousse autour du monde, de Bruno Blanchet, œuvre qui l’a fortement marqué : « Quand j’ai lu Bruno Blanchet, ça m’a viré à l’envers et m’a donné envie de visiter la planète entière. Ça faisait donc longtemps que j’avais envie de partager mon histoire de voyageur, ma vision, ma version de ce qu’il a fait et qui m’a tant touché. »

    Dans des mots très clairs et accessibles, l’écrivain nous fait décoller avec lui à bord de son tout premier vol en direction de l’Ouest canadien, en 2003, alors qu’il n’était encore qu’un adolescent. Page après page, on le suivra ensuite de l’Amérique du Sud au Moyen-Orient, après avoir fait quelques escales à travers l’Asie.

    Au-delà de ses réflexions de touriste québécois à la conquête du monde, l’auteur nous propose surtout une mise à nue complète (et littérale) par l’entremise d’anecdotes tellement personnelles qu’on se demande s’il osera offrir un exemplaire de son livre à sa mère.

    Il nous laisse, entre autres, l’espionner sur la plage Wreck Beach de Vancouver alors qu’il s’adonne au nudisme pour la première fois et qu’il tente tant bien que mal de convaincre son zizi de faire face à l’imprévu : « Je n’ai jamais osé vérifier si les mecs correspondaient à leur big dick energy, gérer la rencontre entre les grains de sable et mon prépuce […] Et puis j’ai osé […] enlever mon slip et m’étendre sur le ventre. […] Tendre l’oreille vers l’arrière. Reconnaître l’accent québécois. Apercevoir les contours d’une connaissance. […] Avancer vers lui en priant tous les Dieux pour ne pas bander. » 

    À la lecture de ces péripéties hilarantes, on se rappelle que les écrits restent et on espère que l’auteur en est bien conscient. Loin d’avoir honte de discuter publiquement de la bronzette de sa zigounette, le principal intéressé persiste et signe : « Ce n’est pas de l’autofiction, c’est complètement ce que j’ai vécu ! J’assume totalement ce que j’ai écrit et qui je suis ! Quand j’écrivais, je trouvais ça très divertissant et j’imaginais la réaction des gens ! »

    Entre le funky, le crunchy et le coquin, Samuel Larochelle voulait surtout utiliser ses propres aventures pour partager un message de découverte, d’ouverture et de vivre-ensemble : « Le livre pousse les gens à aller au-delà de ce qu’ils pensent être capables de faire et à ne pas s’enfermer dans la boîte de ce qu’ils pensent être. Je pense que ma façon d’écrire invite les gens à enlever les filtres qu’on se met dans la vie. »

    Parlant d’invitation, l’auteur convie d’ailleurs le public au Cabaret des globe-trotters, deux soirées-spectacles faisant office de lancement de livre, les 9 et 11 mai prochain, au Cabaret Lion d’Or. Sous la formule cabaret littéraire à laquelle l’écrivain nous a habitués, la soirée rassemblera plusieurs personnalités connues qui ont toutes parcouru le monde en profondeur à leur façon. Au menu, des récits de voyage, de l’opinion, de l’humour et de la poésie, toujours sous la lorgnette touristique.

    Les invité.e.s qui joindront Samuel Larochelle sur scène viennent de tous les horizons afin d’offrir au public des partages aussi riches que contrastés. Seront ainsi de la partie Yves P. Pelletier, Anaïs Favron, Hugo Meunier, Marie Demers, Andrée-Anne Brunet, Jonathan B. Roy et Ariane Arpin-Delorme. La soirée se conclura par une séance de dédicace ainsi qu’un cocktail lors duquel il sera possible de rencontrer, d’échanger et de prendre des photos avec les artistes présent.e.s. Pour le chef d’orchestre de la soirée, l’événement fera vibrer un public très large, mais, sans surprise, surtout les globe-trotters amateur.trice.s et aguerri.e.s : « Si vous aimez les voyages et vous faire raconter des anecdotes rocambolesques, touchantes, comiques, c’est votre soirée ! » Prochain arrêt : Cabaret Lion d’Or !

    INFOS | Le Cabaret des globe-trotters, le 11 mai de 18h00 à 20h00 (Entrée: 17h00) au Cabaret Lion d’Or
    https://lepointdevente.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité