Piazzetta

Il était une fois Piazzetta

Daniel Rolland
Commentaires

Pionnière de la pizza à croûte mince et de forme carrée, la chaîne Piazzetta célèbrera l’an prochain son 25e anniversaire.

La chaîne a démarré rapidement, au grand étonnement des propriétaires. C’était en mai 1989. Les patrons opéraient Le Hobbit rue Saint-Jean à Québec. Se trouvait en face de leur commerce un espace commercial disponible. C’est alors qu’ils ont eu l’idée d’ouvrir cette pizzeria, surtout pour une unique raison : éliminer toute compétition dans le voisinage. Mais il y avait un hic. Une superstition bien ancrée voulait que, le bâtiment ayant déjà été un salon funéraire, de mauvais esprits y régnaient encore, au point que tout commerce qui venait s’installer là était irrémédiablement voué à l’échec. Mais il est arrivé que le concept, pour lequel on ne s’était pas investi plus qu’il ne faut, a connu un succès démesuré. Comme le raconte Céline Montreuil, la responsable du marketing : « Les gens attendaient encore à deux heures du matin. D’autres venaient même de Montréal pour goûter à nos pizzas. »

Expansion à 20 succursales

Bien vite s’est posée l’heureuse problématique de la croissance. On a décidé d’offrir des succursales sous forme de franchises. On compte présentement vingt établissements sous cette bannière : dix à Montréal, sept à Québec, un à Rimouski et deux autres à Chicoutimi et Magog. Comme dit le dicton bien connu : souvent imité, jamais égalé. C’est exactement ce qui s’est passé avec la Piazzetta. On apprécie la variété des pizzas, souvent offertes avec de nouveaux ingrédients. C’est le cas de la pizza garnie de chou Kale, un légume antioxydant et anti-cancer reconnu. On tente toujours d’exciter le client. Et pour ce quart de siècle, on entend bien faire des promotions alléchantes. A suivre.