Du 18 septembre au 1er novembre

Nicke Gorney et Damian Siqueiros

Commentaires
Pour l’ouverture de ce nouvel espace de la Galerie D, en juillet dernier, on avait fait appel à Amanda Mocci et au photographe Johan Jansson. Puis, on a eu droit au classicisme revisité de Cathy Bélanger qui s’inspirait d’œuvres des 15e et 16e siècles. Maintenant, on fait place, comme à l’ouverture, à une artiste peintre, Nicke Gorney, et au photographe Damian Siqueiros. En 2010, Gorney délaisse New York pour revenir à Montréal, sa ville natale. Cela inspire chez cet artiste de l’abstraction trois séries de tableaux : Divine Line, Monochrome with color, et 21st Century Blues, une série de bleus et de verts. Sa palette remarquable comprend autant de vibrantes couleurs que des teintes plus sombres mais, appliquées couches par dessus couches, octroient aux œuvres une luminosité qui en irradie… Native de Montréal d’une mère québécoise et d’un père américain, elle part vivre à New York pour revenir à l’adolescence. Elle étudie alors l’histoire de l’art à Concordia. Mais la Grosse Pomme l’appelle et elle part vers New York alors que le milieu artistique de Soho et du East Village se développe avec les Keith Haring, Robert Maplethorpe, Cindy Sherman, etc. Elle exposera donc dans plusieurs galeries et musées.

Damian Siqueiros avoue être un artiste multidisciplinaire, décorateur de scène, artiste maquilleur, chorégraphe, photographe et art digital. Arrivé du Mexique en 2009, très vite, Siqueiros, fait sa marque et remporte le prix Choix du publique Banque Scotia lors du festival Montréal art souterrain, en 2010. Son œuvre fait souvent ressortir sa conception de l’égalité des genres en insufflant une certaine sensualité et spiritua-lité dans les situations et la composition des photos telles des peintures s’approchant du classicisme tout en incorporant des thèmes bien contemporains.


Vernissage : 21 septembre de 17h à 19h. À la Galerie Dentaire, 1200, rue Amherst, local 102, Mtl.T514-523-5535 ou www.galeriedentaire.com