Loi antigaie russe

Le Canada de plus en plus critique la loi russe contre l'homosexualité

Logan Cartier
Commentaires
C’était au tour de Chris Alexander, le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration et ancien diplomate à l'Ambassade du Canada à Moscou, de dénoncer la loi russe contre l'homosexualité, vendredi dernier. «C'est une réelle inquiétude», a déclaré Chris Alexander, lors du lancement à Ottawa d'un projet de monument pour commémorer les victimes du communisme. « C'est une honte de voir la Russie isolée sur la question des droits des homosexuels au moment où elle s'apprête à accueillir le monde » à l'occasion des jeux Olympiques d'hiver à Sotchi début 2014. « Il est important de continuer à dénoncer ceux qui en Russie ont pris la mauvaise décision sur cette question. Nous continuerons à le faire ».