Samedi 17 août — PINK DOT MONTRÉAL

De rose vêtu pour célébrer la diversité

Julie Vaillancourt
Commentaires
Le 17 août prochain, dès 18h15 sur la place Émilie-Gamelin, les organisateurs de Pink Dot Montréal convient jeunes et moins jeunes de toutes orientations sexuelles à venir offrir leur soutien aux personnes de la communauté LGBT, lors d’une séance photo des plus rosées! Pour ce faire, vous n’avez qu’à porter un petit quelque chose de rose, en arborant votre plus beau sourire et votre bonne humeur. Cette manifestation de paix, de liberté et de joie sera l’objet de quelques clichés photographiques afin de célébrer nos couleurs. Michael Klein, qui organise l’événement pour une deuxième année consécutive, discute de cette aventure unique, à laquelle il convie toute la communauté montréalaise. Le concept et l’initiative du Pink Dot ont été créés à Singapour en 2009, afin de soutenir de façon symbolique la diversité, l’intégration et la liberté de s’aimer. Si l’Asie a été la précurseure du point rose, l’initiative a été reprise dans maintes villes à travers le monde, ce qui a donné à Michael Klein l’idée de transposer le tout dans la métropole : « En 2011, j’ai voyagé à Singapore chez un très bon ami à moi. Là-bas, j’ai appris l’existence du Pink Dot; voir des centaines de personnes se rassembler était si inspirant! Je savais qu’une ville aussi diversifiée que Montréal devait expérimenter cet événement! En 2011, le succès de Pink Dot est devenu international et l’événement s’est répandu à Londres, à New York, en Alaska, en Malaisie, à Taïwan et aux Philippines. Voir autant de gens se rassembler pour supporter l’égalité des LGBT était à couper le souffle! »

Fort de cette expérience, Michael Klein a transporté le point rose à Montréal l’année dernière. Plus de 300 personnes se rassemblent au nom de la diversité, tout de rose vêtus : «C’était un rêve devenu réalité! Je me rappelle être monté sur scène en voyant une mer de rose», appuie fièrement Michael, animé de cette réussite d’avoir concrétisé le Pink Dot en sol montréalais.

Cependant, ce dernier précise ne pas être seul derrière le succès de cet l’événement; il a été parrainé par Fierté Montréal, puis aidé des organisateurs Andrea Saez et Annie de Pierre et des photographes André Bilodeau et Carl Ethier. Et ce, sans oublier vous, cher public, qui êtes les principaux acteurs de ce point rose photographique, qui se veut ouvert à tous, précise Michael Klein : « Homo ou hétéro, jeunes et vieux, le Pink Dot est un événement de paix pour les familles, les amis et tous ceux que nous aimons afin de célébrer la diversité et de montrer à tous que les LGBT ne sont pas différents des autres. Bien que le Pink Dot célèbre l’égalité pour les LGBT, le succès international de l’événement prouve que des milliers de personnes autour du globe désirent supporter l’égalité de tous, peu importe leur race, leur genre ou leur sexualité. Chaque ville accueillant l’événement fait un pas de plus vers la dénonciation des discriminations négatives envers les LGBT de partout à travers le monde. »

Pour une deuxième année consécutive, Montréal accueille le Pink Dot. Tout ce que les participants ont à faire est de se joindre à la foule, en portant un petit quelque chose de rose; les photographes se chargent du reste! Cet événement photographique relie les gens, l’art, la ville et l’activisme, une démarche que le photographe Spencer Tunik a maintes fois utilisée…Vous vous rappelez ces photographies gigantesques de nombreux corps nus dans différentes villes du monde? Bien sûr, dans ce cas-ci, la controverse d’une nudité exposée a bien fait jaser… Mais rassurez-vous : pour le Pink Dot, vous êtes vêtus (de rose), rappelons-le! C’est cette idée de lier photographie, gens et activisme qui est la prémisse du Pink Dot : « L’art et la photographie ont toujours été une fenêtre ouverte sur la perception exploratoire et une façon unique de faire passer un message. Si les photographies du Pink Dot pouvaient parler, elles commenteraient toutes l’énergie et le pouvoir qui émanent tout naturellement de l’événement! Constater qu’autant de gens se rassemblent pour supporter une cause est stupéfiant », déclare Michael.

Cette année, il espère d’ailleurs doubler la foule de l’an dernier, afin de rassembler plus de 600 personnes! L’invitation est lancée : sortez votre rose du placard et affichez vos plus belles couleurs pour la photo!

Site Web de l’événement : www.pinkdotmtl.org