Autriche

Un prêtre homophobe et anti-islam à nouveau autorisé de prêche

Caroline Lavigne
Commentaires
Un prêtre catholique autrichien interdit de chaire pour avoir qualifié l'islam de « la pire des choses qui soit » et les homosexuels de « pervers » est libre de prêcher à nouveau, ont rapporté jeudi les médias locaux. Karl Tropper, 75 ans, curé à Sankt Veit am Vogau (sud de l'Autriche) avait écrit l'année dernière dans la lettre paroissiale que l'homosexualité est une « maladie » guérissable et que les homosexuels « sont responsables de plus de six millions de décès dus au sida ».

Dans une interview au quotidien Kleine Zeitung en mars, le prêtre avait qualifié l'homosexualité de « perversion » et affirmé qu' « en 50 ans Vienne sera devenue une ville musulmane et la Votivkirche (une grande église de Vienne) une mosquée ».

Ces déclarations ont valu à Karl Tropper d'être mis à la retraite au 31 août et interdit de prêche pendant les fêtes de Pâques, un délai qui a maintenant expiré. Il lui est cependant toujours interdit de collaboration avec la lettre paroissiale, selon la télévision publique autrichienne ORF.