La musculation

Comment maigrir en faisant de la musculation ?

Commentaires
Vous avez quelques kilos à perdre et vous souhaitez vous mettre au sport ? Très bien. Mais pour parvenir à vos fins, la course à pied et le cardio ne sont pas forcément vos meilleurs alliés… contrairement à la musculation. Si vous voyez « sport » et « maigrir » dans la même phrase, vous allez certainement penser en premier lieu à la course à pied. Il est vrai que le fait de courir ou, plus généralement, de s’adonner à des exercices de cardio semblent les plus efficaces pour perdre les kilos superflus. Pourtant, cette idée reçue n’est pas tout à fait exacte.

Le cardio, ce n’est pas si efficace que cela
Si vous voulez retrouver un corps d’Apollon, messieurs, vous pouvez aussi vous diriger vers la salle de musculation. Et, là encore, autant chasser immédiatement cette idée toute faite de votre esprit : ce n’est pas parce que vous allez soulever de la fonte que vous allez avoir un corps de culturiste.

À l’inverse, si le cardio est excellent pour contrôler son poids, il ne permet pas de maigrir concrètement. Un exemple suffira peut-être à vous convaincre : en courant 3 fois par semaine pendant 30 minutes, vous ne brûlerez que l’équivalent calorique d’un gros hamburger… Autant dire qu’il va vous falloir courir un moment pour perdre 2 ou 3 kilos.

Si l’on ne peut vous conseiller d’abandonner totalement la course à pied – c’est excellent pour votre hygiène de vie, alors continuez ! –, on ne peut que vous inciter à compléter cette activité par un peu de musculation.

La musculation pour maigrir, comment ça marche ?
Si vous souhaitez perdre du poids en salle de sport – ou même chez vous –, il vous faut veiller à faire travailler un grand nombre de muscles. Certains exercices sont donc à
privilégier, tels que les squats ou les pompes.

Ces mouvements entraineront en effet une augmentation
de la production d’adrénaline et noradrénaline (les catécholamines), qui viennent se fixer sur les adipocytes (les cellules contenant le gras qu’il faut éliminer) et déclencher
la libération du gras en question (le triglycéride).

« Malheureusement », tout n’est pas si simple. Certains adipocytes sont plus résistants que d’autres et empêchent la libération de ces fameux triglycérides. Chez l’homme, ces cellules se retrouvent notamment au niveau de la ceinture abdominale… ce qui explique pourquoi il n’est pas si simple de perdre sa « brioche ».

Merci la testostérone et les hormones de croissance
Des séances de musculation intenses et régulières sont donc indispensables pour vous permettre de maigrir. La sécrétion de testostérone et d’hormones de croissance liée à cette pratique intensive favorisera par ailleurs la synthèse de protéines et la prise de muscle. En d’autres termes, cela vous aidera à retrouver un corps svelte et ferme.

Ces deux hormones sont d’ailleurs vos meilleures alliées pour garder la ligne. Outre la « fabrication » de protéines, la testostérone et les hormones de croissance permettent une plus grande utilisation des lipides par vos muscles : vous brûlerez alors davantage de calories et consommerez plus de graisse. C’est d'ailleurs après ce type de séance de musculation intensive qu’il est de bon ton de retourner au cardio.

Au final, en élaborant un programme équilibré et en combinant
« intelligemment » cardio et musculation, vous pourrez donc augmenter votre métabolisme de base (soit le nombre de calories brûlées au repos). Si l’on considère qu’un kilo de muscle aide à consommer 80 000 calories par jour, vous allez pouvoir consommer près de 30 000 000 calories par an soit près de 4 kilos de gras. Gagner du muscle tout en perdant du poids, c’est donc possible.