JEAN VERVILLE, ARCHITECTE

Prismacolor à l’honneur

Yannick LeClerc
Commentaires

Dans le centre-ville de Montréal, l’aménagement du loft d’un artiste, collectionneur d’art contemporain et d’objets de design, s’impose comme un hommage à la créativité. L’architecte Jean Verville est le concepteur de cet intérieur inusité à la fois ludique et coloré, tout comme parfois d’un blanc calme et apaisant.

Pour satisfaire son client désirant vivre dans un environnement qui bousculerait sa création et l’amènerait à explorer de nouvelles pistes de travail, l’architecte a créé un loft sublimant la personna-lité de son propriétaire. Par des interventions minimales et des matériaux simples, il a réussi à éveiller les sens et à brouiller la perception de l’espace.
 
Avec en main cinq crayons aux couleurs de prédilection du client, l’architecte esquisse sur le papier blanc ce qui deviendra la toile de fond du projet. Il a conçu un espace dégagé qui accueille une collection d’œuvres et créé des meubles de rangement qui en permettent la rotation, offrant ainsi au propriétaire la possibilité de faire évoluer l’espace dans un processus permanent de renouveau. Les interventions matérialisées à l’échelle architecturale modifient la proportion domestique habituelle et contribuent à offrir une expérience hors du commun. Qu’ils soient blancs, colorés, ou encore recouverts de miroirs, les placards structurent l’espa-ce du loft. Ils multiplient les perspectives et s’additionnent à la réflexion de l’ensemble sur le lustre du plancher pour offrir un espace décuplé.
 
Tout de jaune vêtu, l’espace à dormir surprend en dissimulant des coffres de rangement et devient un lieu sculptural polyvalent. Partout, le grand, le petit et le minuscule se côtoient pour accentuer les contrastes d’échelle. Le sol avec ses insertions de vinyle coloré et son enduit d’époxy lustré, la palette de coloris de peinture, tout est élaboré et réalisé sur mesure avec des mélanges uniques préparés par une artiste. Au final, le projet est une expérimentation sur l’habitation qui manifeste une rencontre féconde entre l’architecture, l’art et le design. Jean Verville développe une pratique architecturale axée sur l’expérimentation et l’exploration. Dans chacun de ses projets, résidentiel ou commercial, installation ou scénographie, il imagine une architecture qui se rapproche de la sculpture.