Nicole Martin

Les airs qu’elle affectionne!

André-Constantin Passiour
Commentaires
L’automne dernier, la chanteuse à la voix chaude nous avait offert un album des Fêtes intitulé Joyeux Noël (avec 21 morceaux). Cette fois-ci, elle est de retour avec Cocktail Lounge (Musicor). Cette galette fait suite à Cocktail en douceur (2009), qui faisait revivre des grands de la musique jazz américaine comme les Ella Fitzgerald, Cole Porter, Frank Sinatra et Gershwin… Avec douze chansons, Cocktail Lounge nous ramène donc à cet état d’esprit jazz, blues, etc. «Chez moi, j’écoute du jazz depuis des années, des standards américains, certaines mélodies sont chantées par plusieurs interprètes, ça m’inspire, me rentre dans la peau parce que c’est très langoureux. Ce sont des chansons pour des voix chaudes comme la mienne, j’adore ça», de dire Nicole Martin dont les yeux verts brillent tellement elle est passionnée. Nicole Martin est, depuis ses débuts, suivie par un public francophone. «Il y a tant de chansons que j’aime, ça n’a pas été facile de faire un tri et de choisir parmi ces belles chansons, mais il fallait encore trouver des textes français, des traductions ou des adaptations qui me collent à la peau», souligne-t-elle. C’est ainsi que Fly Me to the Moon (Sinatra) devient En d’autres mots, tel que traduit par le célèbre parolier Eddy Marnay, ou encore I Get A Kick Out of You, de Porter, se transforme en Dingue de vous! Mais on y a aussi inclus des «classiques» franco-phones comme Hier encore de Charles Aznavour et La vie en rose de l’incomparable Édith Piaf! Venez donc chez moi de Paul Misraki fait aussi partie de l’album. Nicole Martin revisite une de ses propres chansons qu’elle a enre-gistrées en 1973, Tes yeux, et qu’elle livre avec un autre arrangement empreint de tendresse. À noter que toutes les musiques sont dirigées par Julie Lamontagne, avec qui la chanteuse travaille depuis son cretour. «Je suis comblée de bonheur depuis mon retour, je suis heureuse de voir que le public me suit, car c’est quelque chose de très fra-gile. On ne sait pas, lorsqu’on a été absent si longtemps, 18 ans ce n’est pas rien, comment le public va nous recevoir… Et la réponse a été incroyable», de dire la chanteuse native de Donnacona. Et il se pourrait bien qu’elle monte sur les planches pour quelques spectacles l’an prochain. «Je suis très heureuse de parler avec un représentant de Fugues parce que je sais que j’ai un public gai qui me suit aussi et qui m’appuie et je lui suis très reconnaissante, ça me touche beaucoup», a souligné Nicole Martin, qui a joué son propre rôle dans lasérie télé LGBT
Cover Girl…


COCKTAIL?LOUNGE de Nicole Martin
www.nicolemartin.ca