Royaume-Uni

L'Écosse s'engage à autoriser le mariage homosexuel

Chantal Cyr
Commentaires
L'Écosse projette d'introduire dans l'année une loi autorisant le mariage homosexuel, devenant ainsi la première province du Royaume-Uni à permettre les unions gaies, ont annoncé mercredi les autorités locales. Le vice-premier ministre écossais Nicola Sturgeon a jugé que « c'était le bon choix », à l'issue d'une consultation publique où 65 % des opinions exprimées (sur un total de 80.000 personnes interrogées) se sont prononcées en faveur du mariage homosexuel. Tous les grands partis politiques écossais se sont prononcés en faveur du mariage gai.

Les militants de la cause homosexuelle ont aussitôt salué « un jour de fierté pour l'Écosse » tandis que l'Église catholique a qualifié la décision d'« expérience sociale dangereuse ».

« Le gouvernement écossais s'embarque dans une expérience sociale dangereuse à grande échelle », a dénoncé un porte-parole, ajoutant que « l'Église regarde plus loin que les échéances à court terme des hommes politiques».Les autorités écossaises ont assuré qu'aucune église ne serait contrainte d'organiser des mariages homosexuels.

Le gouvernement britannique, dirigé par le conservateur David Cameron, s'est pour sa part engagé à légaliser le mariage homosexuel d'ici 2015, en dépit de l'opposition d'une frange de son parti, au pouvoir au sein d'une coalition avec les libéraux démocrates.

L'Écosse, dirigée par le parti indépendantiste Scottish National Party, dispose d'une autonomie élargie qui lui permet d'adopter ses propres lois dans de nombreux domaines, à l'exclusion de la Défense, des Affaires étrangères et des politiques fiscales et économiques.