LIvres

L’exposition Trans Egeria présentée à Québec

Olivier Poulin
Commentaires
Jeune diplômée en communication publique de l’Université Laval et visage familier au sein des communautés lesbienne et slam de Québec, Valérie Côté a trouvé dès l’enfance un refuge dans la littérature. La passionnée de journalisme culturel et ex-libraire a peaufiné pendant sept ans ce qui est devenu, grâce à une bourse de mentorat du programme Première Ovation en arts littéraires, l’ouvrage Mon sang se fixe à l’aube, publié aux Éditions de l’Étoile de mer. Valérie a profité des sages conseils de la poète Isabelle Forest, qui l'a aidée à donner une unité à son recueil et à définir son style d’écriture. Côté inspiration, l’auteure s’est laissée influencer par ses relations passées, par sa relation actuelle et par les relations lesbiennes des personnes qu’elle affectionne. En résulte un premier recueil où la sensualité et la peur de l’engagement se côtoient et où la crainte du jugement des autres est omniprésente. Mon sang se fixe à l’aube est disponible en librairie depuis son lancement le 15 juin lors d’un 5 à 7 au bar La Ninkasi du Faubourg.