L’île d’Anticosti

L’Île enchantée

Yannick LeClerc
Commentaires
La plus grande île au Québec, possède un vaste Parc national qui s’étire sur 572 kilomètres carrés. C’est un des plus beaux parc du monde, composé de falaises, de canyons, de chutes et de rivières. Le Parc national d’Anticosti héberge quelque cent trente espèces d’oiseaux, parmi lesquels le pygargue à tête blanche et des oiseaux marins. De nombreux cerfs de Virginie, des phoques gris et communs, des castors, des loutres, des ours noirs et autres mammifères y habitent. L’île d’Anticosti est connue pour la qua-lité de sa chasse au cerf. Cette activité a été confiée à la Société des établissements de plein air du Québec-SÉPAQ et à cinq pourvoiries privées à droits exclusifs de chasse et de pêche. Ces pourvoiries accueillent 3000 à 4000 chasseurs annuellement. La chasse de cerfs sur l’île dépasse 10000 têtes par année. Deux réserves écologiques, soit celles de la Pointe-Heath et du Grand-Lac-Salé sont également situées sur l’île d’Anticosti. Plusieurs attraits peuvent être visités sur l’île : l’impressionante Chute Vauréal qui fait 76 mètres de haut et se jette dans un canyon d’une longueur de plus de trois kilomètres ; le Cap de la Vache-Qui-Pisse ou Cap de la Vache-Pisseuse, une falaise d’une quinzaine de mètres située dans la partie occidentale de l’île, ayant la forme d’une tête de vache au profil couronné de quelques touffes d’épinettes noires. L’eau s’infiltrant dans la masse calcaire resurgit en filets, d’où son nom évocateur.


ÎLE D’ANTICOSTI SepaqAnticosti.com T. 1 800-463-0863