25e anniversaire du Camping Plein Bois Célébrer en pleine nature

André-Constantin Passiour
Commentaires
De grands arbres s’élancent vers le ciel, des oiseaux gazouillent dans les branches alors que le vent fait vibrer quelques fleurs colorées, cette douce brize vous fait basculer dans un monde de détente et vous invite au farniente ! Non, vous n’êtes pas à Punta Cana, mais bien au Camping Plein Bois, un camping gai qui soufflera ses 25 bougies cet été. Depuis 1987, bien de l’eau a coulé sous le pont et ce camping a évolué pour inclure maintenant plus de 400 terrains. Le 2 juin, les propriétaires et le personnel organisent une journée Retrouvailles et invitent les ex-saisonniers et visiteurs à participer à cette rencontre exceptionnelle qui rendra hommage aux campeurs et à leur contribution. La saison débutera officiellement le vendredi 4 mai pour se terminer le 16 septembre.

À quelques minutes de Rigaud seulement, le Camping Plein Bois offre 60 acres de terrain boisé luxuriant et agréable comprenant donc 414 emplacements aménagés, deux piscines (dont une chauffée) et tant d’autres services. De nos jours, comme de raisons, on y retrouve l’internet WiFi pour rester en contact avec l’entourage réel et virtuel… Camping pour hommes seulement (de 18 ans et plus), cet espace a été acquis par Benoît Boucher et Jean Lamy, des campeurs de longue date, en 2006. Ils prennent donc la relève d’Edgar Maltais et André Ladouceur, aujourd’hui décédés. «À l’époque, on défrichait à la main, avec des pelles, il n’y avait pas de machinerie. Les campeurs et leurs amis aplanissaient et préparaient les terrains et ensuite les propriétaires installaient la roulotte avec un tracteur. Nous étions dans la boue, ce n’est pas comme aujourd’hui avec les beaux chemins en gravier», se souvient Jerry Ranger un campeur et organisateur depuis les débuts de ce camping. Oui, les temps ont changés. En 2012, on y trouve près d’une vingtaine de rues et d’ave-nues aux jolis noms de chemin de la Montagne, rue des Peupliers, etc. «Aujourd’hui, les roulottes sont plus spacieuses, il nous faut une pépine à chenilles pour les installer et être méticuleux», de dire Benoît Boucher. Pour plusieurs, leur terrain est un vrai pied-à-terre à la campagne et l’on fait preuve d’imagination et d’esthétisme dans l’aménagement paysager. «Plusieurs de nos clients sont des Snow Birds, ils vivent en partie dans le Sud et ici, d’autres habitent le centre-ville, cela devient donc leur résidence d’été, c’est comme un chalet», souligne M. Boucher.

Mais il ne faut pas croire que la clientèle n’est composée que de retraités, loin de là. Parmi les clients saisonniers, il y a des jeunes de 25, 30 ou 35 ans et leurs amis. «Notre clientèle est de plus en plus diversifiée c’est pour cela que nous organisons des partys comme la soirée techno Atomique (le 30 juin) avec le DJ Robert de la Gauthier ou encore le Mega T-Dance (le 11 août) avec le DJ Ian Key et des danseurs podium, explique Benoît Boucher. On désire de plus en plus organiser des événements qui vont plaire à tous et, ainsi, les jeunes amènent aussi un vent de fraîcheur.» Avec les appareils, les ordinateurs, les équipements multiples, on développe l’électricité à plus grande échelle et l’on offre donc l’internet, «nous essayons de rester à l’écoute des besoins de la clientèle», dit le copropriétaire du Plein Bois.

Les bâtiments communs aussi connaissent des aménagements qui répondent aux nouveaux besoins. «On réaménage la terrasse [du bar près de la piscine], avec des palapas, pour l’agrandir pour que ce soit plus convivial pour qu’on puisse accueillir plus de monde surtout s’il pleut. On en profite pour rajouter des fleurs, des plantes, des arbustes pour que ce soit plus chaleureux», souligne M. Boucher. Derniers ajouts au Plein Bois, la
construction, à l’entrée, d’un édifice multiservice qui comprend une bibliothèque, un dépanneur, etc. et un système de traitement des eaux usées à la fine pointe de la technologie qui va au-delà des normes du ministère de l’Environnement. «Il s’agit d’un investissement de plus d’un demi million de dollars. Cette eau en ressort de très bonne qualité par la suite. Cela fait partie des améliorations continues au camping», note Benoît Boucher.

Tout au long de l’été, on célébrera ce 25e anniversaire par des activités. Cependant, ce qui lance le bal c’est véritablement le 2 juin : on organise donc une grande fête de Retrouvailles pour tous les anciens saisonniers et campeurs, on les invite à s’y donner rendez-vous lors de cette journée portes ouvertes. À noter que pour les membres, le séjour sera gratuit de 9h à minuit. «Il y aura un 5 à 7, un goûter pour débuter la soirée. Mais nous invitons les gens qui possèdent des photos à nous les envoyer, puisqu’on aimerait faire une exposition sur
l’histoire du camping», précise M. Boucher. Plus tard, le DJ Jocelyn Raiche fera jouer les succès d’aujourd’hui et d’il y a un quart de siècle ! Pendant 11 ans, Jocelyn Raiche avait été le DJ maison, il revient donc pour cet événement exceptionnel qui rappellera des souvenirs à plusieurs.


Camping Plein Bois 550, chemin Saint-Henri, Sainte-Marthe, Qc.
T. 450-459-4646 ou 1-888-459-4646
www.campingpleinbois.com
www.facebook.com/groups/220872274604505/