La drogue dans notre communauté:

Les dangers du crystal meth

André Patry
Commentaires
Chers lecteurs, laissez-moi, en préambule vous souhaiter une merveilleuse année 2012! En ce qui me regarde, 2011 fut l'année la plus difficile de ma vie. À vrai dire, je ne savais pas si j'étais pour vous en parler. Mais lorsque j'ai accepté d'écrire bénévolement cette chronique c'était pour vous faire connaître de l'intérieur le milieu fétichiste montréalais. J'ai essayé de le dépeindre avec honnêté et réalisme. Aujourd'hui je vais traiter d'un sujet délicat mais bien présent dans notre communauté: la drogue! Tout d'abord, une mise au point s'impose: je ne veux faire aucun jugement et sachez que je respecte le choix de chaque individu à consommer quelque drogue que ce soit. Par ailleurs, je ne ferai ni la promotion ni la condamnation de ce phénomène bien présent chez nous. Je ne ferai que décrire mon expérience et mon vécu comme je l'ai toujours fait en vous laissant le soin de tirer vos propres conclusions.

Depuis l'âge de 15 ans, je rencontre des hommes. Pendant de nombreuses années, je n'ai jamais utilisé de substances pour agrémenter mes aventures sexuelles. Même lorsque je me suis introduit dans le milieu cuir au début des années 80. Je n'étais pas "une sainte nitouche"... j'ai tout essayé... mais le pot et l'alcool m'endormais et les autres substances me stimulaient trop. Je n'en retirait aucun plaisir. Je ne comptais que sur mes hormones et mon imagination pour avoir des séances érotiques hyper bandantes... Puis à 37 ans, j'ai découvert l'extacy... instantanément j'y ai pris goût car cela correspondait à ce que je suis ... un gars cool et sensuel. J'ai fait partie des gars des circuits partys et ainsi s'est ajouté un peu de kétamine et de ghb pour agrémenter mes soirées. Le tout savamment dosé et organisé pour maxi-miser les effets de chaque drogue dans le bon temps. Ne vous méprenez pas... cette consommation n'était pas déraisonnable et n'a jamais nui à mon quotidien... ce n'était qu'une fois par mois ou tout au plus cinq à six fois par année. J'avais le contrôle et je ne comprenais pas comment certains pouvait se perdre en consommant des doses excessives.

Excessif... quand on joue dans le hardcore on est souvent du type excessif... on veut de l'extrême... et c'est ainsi qu'en avançant dans mes pratiques sexuelles j'ai voulu connaître des sensations inexplorées m'amenant vers des cieux insoupçonnés. Depuis longtemps j'avais fantasmé sur le fisting... En tant que donneur, je voyais les réactions de mes partenaires... et j'étais jaloux de leur jouissance. J'ai essayé à maintes reprises de recevoir mais sans succès...

Il y a un an de cela, j'ai rencontré un gars qui m'a parlé du Crystal Meth... drogue miracle qui peut transformer en un éclair la sainte-vierge en une cochonne sans limite... J'avais bien entendu parler de cette substance et de ses dangers... Comme les autres drogues en fin de compte. Alors, comme j'ai toujours eu le contrôle... je me suis dit pourquoi ne pas essayer et aller une étape plus loin dans l'exploration de mes sens!

Comme toujours j'y suis allé petit peu par petit peu avec contrôle... mais mon objectif ne fut jamais atteint... puis un jour...j'en ai pris un peu plus qu'à l'habitude et YÉ! j'ai réussi... Ce fut la journée la plus marquante de ma vie... dès le lendemain et pour les six prochains mois, je suis devenu non fonctionnel, j'ai dû manquer le travail et je ne pouvais vraiment m'en remettre... et contre toute mes attentes... je ne pouvais imaginer mes relations sexuelles sans le crystal... c'était tellement bon... mais que dire de l'enfer qui suivait mes partys... des chroniques que je n'ai pu écrire et surtout deux crises de panique majeure causée par la chimie des composantes du crystal meth... j'ai failli y laisser ma peau!

Grâce au soutien de mes amis... j'ai décidé de reprendre le contrôle sur ma vie. J'ai fait appel au Centre Dollard-Cormier et j'ai un suivi régulier. J'ai maintenant repris mon train-train quotidien et je profite de la vie tout en reprenant graduellement confiance en mes capacités sexuelles. Je sais que je devrai toujours faire attention. Je prends donc ça au jour le jour en espérant vivre mes aventures le plus naturellement possible.

Si j'ai fait un tel témoignage, c'est que je veux vous mettre en garde contre le Crystal Meth. Si cette drogue a réussi à m'avoir , moi, qui ai toujours voulu avoir un plein contrôle sur ma personnalité, elle peut venir à bout de plein de gars. Ce n'est pas une drogue comme les autres. Elle est pernicieuse et surnoise. Sous des attraits de bonheur et d'extase elle transforme en quelque mois votre vie en cauchemard. Je sais par expérience que je ne peux vous empêcher d'en prendre mais si vous le faites...S.V.P. SOYEZ PRUDENT ET PRENEZ GARDE. Fixez-vous des limites et si vous les dépassez, posez vous de sérieuses questions. Si jamais vous avez besoin d'aide, contactez le Centre Dollard-Cormier au 514-385-1232

Sur ce, je vous souhaite bonne année, soyez prudent et profitez de la chaleur de vos rencontres pour vous réchauffer en ces mois d'hiver!!!!

 
Voir les archives

Anciens commentaires

  • Bravo André, Bonne continuité dans ta démarche. La drogue détruit et quelle belle victoire de se sortir de ce fléau! Jacques www.jacquescharland.com Publié le 13/04/2012
Voir les archives

Anciens commentaires

  • Bravo André, Bonne continuité dans ta démarche. La drogue détruit et quelle belle victoire de se sortir de ce fléau! Jacques www.jacquescharland.com Publié le 13/04/2012