Triathlon

Bilan de saison positif pour Martin Malo

François Mellet
Commentaires
La saison 2011 a été fort fructueuse pour le triathlète montréalais. Bien qu'il soit maintenant dans la catégorie d'âge la plus compétitive de ce sport d'endurance, Martin a obtenu la Coupe du Québec dans 3 distances cette année. Sa saison chargée (une compétition chaque weekend !) s'est terminée en septembre par sa participation au Triathlon Olympique Groupe d'âges des Championnats du monde à Pékin, où il a terminé 6e chez les 40-44 ans / 2e canadien, toutes catégories d'âges confondues!??Triathlon Québec aura par ailleurs souligné ses performances en le nommant Triathlète masculin de l'année, groupe d'âge, lors du Gala annuel récompensant les meilleurs athlètes de différentes catégories. Sur son blogue, Martin nous écrivait, suite à cet honneur, «avec l’intimidation et le nombre de suicides toujours très élevé chez les jeunes gais, je me dois de souligner que cette victoire est aussi un peu celle d’un jeune écolier. Celui qui trop souvent s’est fait rejeter, niaiser, traiter de fif à l’école. Celui qui trop rarement était choisi lors des formations d’équipes aux cours d’éducation physique. Sans intervention d’adultes pourtant conscients de la situation. Merci donc aussi aux nombreux modèles d’ouverture, de respect et de persévérance, - gais ou hétéros, connus ou inconnus - qui ont croisé ma route depuis.»??

Suivi depuis l'an dernier par l'entraineur Charles G. Couturier, Martin a pu développer les qualités physiques et mentales qui lui permettent de connaitre un succès qui le surprend lui-même. «Tout ça me motive à croire en mes capacités et à pousser pour les exploiter davantage. Je travaille fort, mais le fait d'être bien entouré (Club de Triathlon UM) m'apporte beaucoup aussi, surtout durant les mois pendant lesquels je m'entraine à l'intérieur est moins stimulant».??En congé sabbatique du travail, Martin a eu plus de temps à consacrer à l'entraînement, préparation qui lui aura permis d'attaquer ses premières épreuves longues distances. Il a ensuite terminé l'année en Australie pour reprendre l'entraînement.??

Ses prochains défis? Martin tentera sa chance à la première édition de l'Ironman Mont Tremblant en août. Il se rendra ensuite en Nouvelle-Zélande pour sa seconde participation aux Championnats du monde. Médaillé d'or grâce à ses premières positions à Montréal, Copenhague et Cologne, il défendra aussi son titre aux éditions prochaines des Outgames et des GayGames.??