Movember

Le cancer trop souvent délaissé

André-Constantin Passiour
Commentaires
Lancée le 1er novembre, la campagne Movember invite les hommes à porter la moustache durant tout le mois en signe de solidarité et de sensibilisation. Original non ? Ils deviennent ainsi les «Mo Bros» (Mo, pour moustache). Depuis quelques années, le mois de novembre est consacré à la sensibilisation du cancer de la prostate. On se souviendra que l’ex-chef du NPD, le regretté Jack Layton, en avait souffert et avait entrepris des traitements pour repousser cette affliction. S’il y a un grand battage publicitaire autour du cancer du sein chez la femme, le cancer de la prostate, qui affecte pourtant plus de 20 000 hommes au Canada annuellement, passe en règle générale sous silence. Il s’agit d’un mal méconnu car l’information n’est pas suffisamment propagée… Contrairement au cancer du sein, il n’y a pas de mignon «ruban rose» pour sensibiliser la population.

C’est le 27 octobre dernier, à l’Auberge Saint-Gabriel du Vieux-Montréal, qu’on a lancé l’édition 2011 de cette campagne de sensibilisation et de collecte de fonds en compagnie, notamment, du député fédéral de Papineau, Justin Trudeau.

Le cancer de la prostate constitue le type de cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes avec 20 700 nouveaux cas dépistés au Canada. Ce cancer touche un Canadien sur neuf, c’est dire son importance. Il est la troisième cause de mortalité due au cancer avec 4 200 décès en 2006. Du côté québécois, 3 600 hommes ont développé un cancer de la prostate, tandis que 890 en sont malheureusement morts (chiffres de 2006). S’il est diagnostiqué à temps, il peut être vaincu par la chimiothérapie et d’autres traitements. Par contre, il peut s’avérer être mortel si non dépisté.

«Le cancer de la prostate est guérissable à 90 % s’il est détecté à un stade précoce. Grâce à Movember, les gens discutent davantage de la santé masculine et la moustache nous permet d’être bien positionnés pour éliminer cette maladie grâce à la recherche, à l’éducation, à la sensibilisation et au soutien», a indiqué Steve Jones, le président directeur-général de Cancer de la prostate Canada.



L’an dernier, plus de 119 000 hommes canadiens ont adoptés la moustache durant le mois de novembre tout en amassant 22,3 M$, à travers le pays, pour Cancer de la prostate Canada, société qui veille à sensibiliser, informer et appuyer ceux qui en souffrent et qui en ont été sauvés. «C’est fabuleux de voir à quel point les Canadiens ont adopté le mouvement Movember. Non seulement par la participation extraordinaire des «Mo Bros» et des «Mo Sistas» [les femmes qui appuient la cause] à travers le pays, mais aussi en accomplissant de grands progrès en matière de programmes de sensibilisation et de survie, en permettant des recherches novatrices et en donnant l’occasion aux gens d’avoir des conversations importantes au sujet de leur santé», a déclaré Adam Garone, le chef de la direction et cofondateur de la fondation Movember.

La fondation Movember finance plusieurs projets et initiatives au Canada concernant la santé masculine. Il y a, entre autres, CPC Gene, un projet de cartographie du génome du cancer de la prostate qui fournit la technologie pour décoder ce code génétique afin que les hommes puissent connaître leurs risques personnels et le meilleur traitement pour le cancer de la prostate. Il y a, également, le Réseau de Cancer de la prostate Canada, soit un groupe de soutien bénévole pour le cancer de la prostate, animé par des survivants de cette maladie qui aident d’autres hommes à qui on l’a diagnostiquée, qui reçoit des fonds. D’autres sommes sont aussi dévolues aux chercheurs qui, dans leurs laboratoires, ont a cœur l’étude de ce cancer qui touche les hommes en vue de trouver de meilleurs traitements.

Movember a changé pour toujours la face de la santé masculine grâce au pouvoir de la moustache, en sensibilisant et en levant des fonds qui réduiront le nombre de décès masculins à cause de cancers évitables. Depuis sa création en tant qu’événement caritatif en 2004, plus d’1,1 millions de participants ont levé plus de 176 millions de dollars pour la cause et des campagnes officielles Movember sont organisées dans dix pays.