le sous-sol

Fini le pré-fini

Yves Lafontaine
Commentaires
Il est temps de rajeunir le sous-sol et d’y installer le cinéma-maison de vos rêves! Les sous-sols sont en effet l’endroit idéal pour aménager un cinéma-maison. Ils reçoivent peu de lumière naturelle ce qui permet de créer l’éclairage idéal pour ce type d’équipement afin d’en bénéficier au maximum. Pour ce faire, il faut aussi privilégier une enveloppe insonorisée qui vous permettra d’optimiser le rendement de votre cinéma-maison, peu importe l’équipement que vous choisirez de vous procurer.

ÉCLAIRAGE ET INSONORISATION OPTIMAUX
Même si vous optez pour l’achat d’un système de cinéma-maison haut de gamme, vous ne pourrez obtenir la qua-lité visuelle et sonore promise sans avoir au préalable planifié la structure de votre sous-sol. Les dimensions de la pièce sont un des éléments fondamentaux. Les plafonds ne devraient pas excéder une hauteur de 8 à 10 pieds de hauteur. Pour la surface, prévoyez une superficie d’environ 500 pieds carrés. Une pièce trop grande ou trop petite influera sur la performance de votre système. La dimension de votre écran sera également déterminante pour le calcul des dimensions de la pièce. Vous devrez faire appel aux services d’un entrepreneur et de spécialistes qui pourront vous conseiller sur la façon de réaliser cette structure. Les deux facteurs primordiaux à considérer sont l’éclairage et l’insonorisation. Il faudra aussi planifier soigneusement l’installation du câblage et de l’électricité.

Une fois les dimensions de la pièce déterminées, toutes les structures devront être insonorisées. On parle ici des murs, des planchers et des plafonds. Prévoyez l’installation de panneaux acoustiques dans les murs et les plafonds. Il existe sur le marché divers matériaux tels que des barres résilientes, le sonopan, etc. qui contribueront à reproduire une qualité sonore dignes des salles de cinéma commerciales. En plus, ils permettront d’éviter que le voisinage et les enfants couchés à l’étage supérieur suivent les aventures de vos héros préférés avec vous! Soyez toutefois conscient que malgré une insonorisation de qualité, les basses fréquences sont difficiles à contenir et l’explosion de votre film d’action préféré se fera sentir dans toute la maison si le volume n’est pas à un niveau raisonnable ! Au plancher, les tapis représentent un excellent choix. Ils procurent un confort thermique et une qualité acoustique en éliminant les réverbérations. Si vos planchers sont en béton il faudra penser à installer un sous-plancher et à bien isoler tant du point de vue sonore que thermal. Il faudra aussi contrôler l’humidité. Si vous n’aimez pas le tapis, vous pourrez choisir parmi d’autres matériaux comme le plancher flottant ou le liège. Pour le plancher flottant, il existe plusieurs épaisseurs de revêtement. Plus le nombre de millimètres sera élevé, meilleurs seront les résultats. L’éclairage est aussi primordial pour l’obtention d’une qualité visuelle exceptionnelle. Il faudra donc planifier adéquatement le placement des encastrés. Un spécialiste ou un designer d’intérieur pourront vous aider dans cette planification. Il en va de même pour le câblage audio et vidéo. Ces câblages doivent être adaptés à votre cinéma-maison afin d’optimiser la transmission de l’image et du son. Il en existe plusieurs à divers prix. Ne lésinez pas sur leur qualité, car ils sont la garantie de l’optimisation de votre système. Sachez aussi qu’il existe aussi de plus en plus de solutions sans-fil et que vous pouvez même mettre votre système de cinéma-maison sur votre réseau informatique, le contrôler à partir de votre iPhone ou l’utiliser pour faire jouer de la musique dans d’autres pièces de la maison pendant que vous écoutez la télé!


DIFFUSION EN NTCS, NUMÉRIQUE OU TVHD? PROJECTEUR, PLASMA OU ACL?
Le monde de la télévision s’est transformé au cours des vingt dernières années. Nous sommes passés des écrans cathodiques de normes NTSC d’un format 4 :3 aux écrans Plasma (mélange de gaz (90% argon et 10% xénon) entre deux plaques de verre illuminé par l’électricité) ou à Affichage à cristaux liquides (ACL), de normes de télévision à haute définition (TVHD) d’un format 16 :9, sans compter sur le numérique (signal binaire) qui a commencé à s’imposer à la fin des années 90. L’écran carré est maintenant rectangulaire et il a subi une cure d’amaigrissement nous permettant de l’installer au mur tel un cadre! Dans les années 90, les organismes réglementaires américain et canadien (FCC et CRTC) ont adopté des mesures pour accélérer la transition vers la TVHD. Ils ont fixé des dates buttoirs pour la conversion et la transmission en TVHD. Nos voisins du Sud l’ont fait il y a quelques années et c’est en septembre dernier que nos diffuseurs se sont convertis totalement à la TVHD. C’est grâce à ces changements qu’il devient intéressant de convertir une pièce de sa maison en salle de cinéma-maison.

Afin de bien planifier l’espace, il vous faudra choisir votre type d’écran. Les téléviseurs Plasma sont moins dispendieux que ceux à ACL. Ils consomment cependant plus d’énergie (jusqu’à 40%). Comme pour tout appareil vous voudrez choisir des systèmes Energy Star®. Les appareils ACL sont également plus légers et minces. Les deux vous procureront cependant des images de très haute qualité avec une brillance exceptionnelle. Les projecteurs vous permettent de projeter l’image sur une grande surface, mais la pièce devra être très sombre pour vous assurer de bons contrastes. Les projecteurs ont habituellement un ventilateur qui peut aussi s’avérer bruyant. Vous devrez aussi prévoir l’électricité dans le plafond le cas échéant ainsi que le câblage nécessaire. Quel que soit votre choix, sachez que votre signal sera toujours tributaire de sa source. Si vous visionnez vos films en format Blu-ray, vous obtiendrez une définition optimale. Si par contre, vous regardez des films sur DVD, la définition sera moindre. Mais attention : tout est question de perception! Bref, le choix d’un téléviseur sera fait en fonction de son utilisation et de votre perception de la qualité d’image.

Il faudra aussi composer avec la norme HDMI. La très grande majorité des téléviseurs sont maintenant dotés d’un tel type de branchement. Vous pouvez acquérir des terminaux HD qui se grefferont à votre système afin d’optimiser le signal à la source. Quant au son, la norme généralement utilisée est le Dolby® 5 :1 ou même 7 :1 afin de reproduire le son d’une salle de cinéma et vous devrez prévoir les fils pour le branchement des haut-parleurs si vous ne voulez pas qu’ils soient apparents. Votre conjoint insiste pour l’acquisition d’un téléviseur 3D? La technologie a déjà beaucoup évolué et l’accessibilité aux contenus s’améliore rapidement. Et pour le mobilier? Il n’en tiendra qu’à vous, car ces choix se feront en fonction de ce que vous percevez être confortable. Pourquoi ne pas vous doter de vrais sièges de cinéma ?

FAITES APPEL À UN EXPERT
Dans tous les cas, vous voudrez vous en remettre aux services de professionnels pour vous orienter dans vos choix. Après vous être renseignés sur les ensembles de cinéma-maison, n’hésitez pas à recourir aux ser-vices gratuits d’un conseiller en rénovation. Il pourra vous assister tout au long du processus et vous ai-guiller vers les meilleures ressources tant matérielles qu’humaines de même que vous aidez à y voir plus clair. Un petit coup de fil suffit pour minimiser les maux de tête. Bien que les choix soient multiples, n’oubliez pas que vous choisissez votre cinéma-maison pour vous procurer du plaisir et améliorer la qua-lité de vos moments de détente. Mettez donc toutes les chances de votre côté. Bon visionnement!

Réno-Assistance. 514-360-Réno, www.renoassistance.ca