Disparition

Le jeune David Fortin serait prêt à rentrer à la maison selon certaines conditions

Étienne Dutil
Commentaires
Lors de l'émission «Le vrai négociateur», diffusée ce matin sur le réseau TVA et LCN, le chroniqueur judiciaire Claude Poirier a dévoilé qu'une personne lui avait laissé des messages au nom de David Fortin. Selon les messages laissés, David Fortin serait prêt à rentrer à la maison, mais à certaines conditions. Une des conditions est qu'aucune accusation ne soit déposée contre l'individu qui est venu en aide à David Fortin, qu’il hébergerait depuis plusieurs mois. La personne ajoute que si ça n'avait été de cet adulte, David Fortin «se serait enlevé la vie». Une autre condition est que les parents de l'adolescent quittent les Témoins de Jéhovah et respectent l'orientation sexuelle de leur enfant. Finalement, il est demandé que le garçon puisse vivre sa vie tranquille, sans intervention des autorités.

Interrogée par Claude Poirier, la mère de l'adolescent, Caroline Lachance, a affirmé que tout ce qui compte, c'est de retrouver David. «Si la personne a pris soin de David, [on] le remercie plutôt, parce que justement, si cette personne-là n'avait pas été mise sur le chemin de David, peut-être qu'aujourd'hui on ne se parlerait pas», a affirmé Caroline Lachance rejointe par téléphone. Celle-ci a toutefois voulu préciser que la famille n’a jamais fait partie des Témoins de Jéhovah. Elle a aussi ajouté que la question de l'orientation sexuelle de David n'a jamais été discutée avant la disparition de celui-ci et que cela ne pose, en aucun cas, un problème pour elle ni pour le père de David.

«Si David est parti parce qu'il avait choisi une orientation, on ne le savait pas et c'est malheureux qu'il serait parti pour une cette raison-là», a affirmé la mère de David Fortin, en ajoutant que la famille respectera son orientation.

David Fortin est porté disparu depuis le 10 février 2009. Au moment de sa disparition, l’adolescent était âgé de 14 ans et devait prendre l'autobus pour se rendre à l'école secondaire d’Alma qu’il fréquentait.


SOURCES : TVA NOUVELLES et LE VRAI NÉGOCIATEUR