Moncton du 17 au 21 août prochain

La fierté gaie sera bien présente à Moncton

Étienne Dutil
Commentaires
Le drapeau arc-en-ciel sera à l'honneur dans la région de Moncton du 17 au 21 août prochain, alors que se déroulera la Semaine de la fierté gaie. L'événement annuel permet de célébrer la fierté de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre. Le point culminant de la Semaine de la fierté sera sans aucun doute la tenue du défilé, qui se déroulera sur la rue Main. «C'est une fête communautaire pour souligner notre présence dans la communauté, pour souligner nos alliés, nos commanditaires, et recharger les batteries sur certaines choses qui se sont passées dans la dernière année. C'est difficile de regrouper tout le monde au courant de l'année, et ça donne une chance de regrouper tout le monde», explique Paul LeBlanc, le président de l'organisme Rivière de fierté, qui est à l'origine de l'événement.
Celui-ci souligne d'ailleurs qu'il devient beaucoup plus facile pour l'organisation de la Semaine de la fierté d'aller chercher le soutien des commerces de la région, alors qu'eux-mêmes étaient réticents à approcher les commerçants. «C'était un peu la peur, dans une petite communauté, car c'est plus difficile de s'afficher. Depuis ce temps, et on parle d'une dizaine d'années, les gens nous approchent pour venir nous appuyer. Nous n'avons pas besoin de leur courir après», rajoute Paul LeBlanc.

La présence d'hétérosexuels se fait également de plus en plus sentir lors du Défilé de la fierté depuis quelques années. Selon les estimations de Paul LeBlanc, près de la moitié des participants au dernier Défilé de la fierté étaient hétérosexuels.

En plus du défilé, d'autres activités seront tenues au courant de la Semaine de la fierté, dont une soirée de quilles disco, une partie de balle-molle et une célébration qui aura lieu au parc riverain. L'organisation profitera également de l'événement pour récompenser Chantal Thanh Laplante, qui a été nommée présidente d’honneur des célébrations de la fierté 2011, pour son travail et son dévouement dans la communauté. Chantal Thanh Laplante a été présidente du groupe Un sur dix, l'association LBGT de l'Université de Moncton, de 2009 à 2011, et a également travaillée afin de mener un projet pour mettre sur place des Alliances gaie-hétéro dans les districts scolaires francophones.