Vienne

Hommage artistique aux victines homosexuelles des nazis

Logan Cartier
Commentaires
Une installation florale temporaire placée à proximité de l'ancien siège de la Gestapo à Vienne rend hommage aux victimes homosexuelles des persécutions nazies. L'oeuvre, réalisée par l'artiste Carola Dertnig, forme sur 20 mètres les mots «ZU SPÄT» (TROP TARD) pour signifier la lenteur de la reconnaissance par la société des persécutions subies par les minorités sexuelles sous le 3e Reich.

La reconnaissance officielle des victimes homosexuelles du nazisme est intervenue en 2002 en Allemagne et en 2005 en Autriche, après plusieurs décennies de revendications.

Les lettres florales s'étendent sur la Morzinplatz, à quelques mètres de l'endroit où s'élevait pendant la guerre l'hôtel Metropol, qui servait à la Gestapo de quartier général. L'oeuvre sera visible jusqu'au 31 octobre 2012.