Une 8e édition plus grande que jamais!

Foire fétichiste de Toronto

Marc Antonios
Commentaires
Presque à chaque année, soit au mois d’août ou au en octobre, donc après l’événement, ZIP vient souligner la foire fétichiste de Toronto qui se tient à la mi-août. Cette année, il y a de grands changements. C’est qu’on a concentré en une fin de semaine plusieurs événements se rattachant à ce qui était connu auparavant sous le nom de Church Street Fetish Fair. Ainsi, la période du 11 au 14 août a maintenant été surnommée Toronto Leather Pride (ou La Fierté cuir) ! Il y aura non seulement la tenue de la foire sur la rue Church, le 14 août en après-midi, en plein cœur du Village gai, mais aussi le concours prisé de M. Cuir Toronto. Tout un week-end fétichiste s’annonce à l’horizon! C’est qu’il y a un nouveau joueur qui a pris la relève : la Heart of the Flag Federation (HOTFF) qui comprend plusieurs groupes et individus et qui a pris à sa charge les concours Mr Leatherman Toronto (MLT) et Bootblack Toronto (BBT). Ces compétitions étaient organi-sées en novembre de chaque année. Tout comme à Montréal qui a élu récemment, en mars, à la fois M. Cuir et M. Rubber lors d’une même fin de semaine, Toronto veut ainsi augmenter la visibilité de ces compétitions en les intégrant à un événement, soit la Church Street Fetish Fair qui, en un après-midi, attirait pas moins de 30 000 personnes.

Il y aura donc les compétitions M. Cuir Toronto et Bootblack 2011, mais aussi une foire plus élargie qui inclura des groupes communautaires, des associations, entreprises et marchands oeuvrant dans le milieu fétichiste ce qui, en définitive, devrait attirer environ 50 000 personnes croit-on. La Church Street Fetish Fair, organisée auparavant par la Church Wellesley Village Business Emprovement Area (CWVBEA, soit l’équivalent torontois de la Société de développement commercial du Village - SDC), s’appellera maintenant la Church Street Village Fair et sera concoctée par la Heart of the Flag Federation avec la collaboration de l’association des commerçants, bien entendu.

«Les concours MLT et BBT font partie du week-end, mais ils ne sont plus l’attraction majeure. Ils sont très importants et offrent beaucoup de plaisirs [aux participants], mais ils sont comme les décorations sur un sapin. […] Car la Heart of the Flag Federation mise sur l’éducation, sur les jeux, sur la camaraderie et l’égalité entre les participants fétichistes et cuir et ainsi dire à tous qu’ils sont les bienvenus», a expliqué à Xtra Jack Pearce, le président de HOTFF et un membre de la communauté cuir fétiche torontoise depuis 25 ans.

Donc, bien sûr, on retrouvera encore, lors de la foire, des exposants et marchands vendant tout ce qui est fétichisme (bottines en cuir, ceintures cloutées, vestes et harnais, fouets, jouets sexuels, DVD fétiches et BDSM, etc), mais également des kiosques d’organisations VIH-sida et caritatives. Des spectacles de musique et DJ, des défilés de mode sexy ainsi que des démonstrations de BDSM seront présentés sur des scènes extérieures. D’autres partys et activités se rattachant aux
concours offriront encore d’autres occasions
aux amateurs de s’amuser ferme!

Toutefois, s’il n’y aura plus de concours en fin novembre, ils seront remplacés par d’autres événements et partys lors d’un week-end intitulé «Toronto Bound» qui inclura aussi des activités de nature BDSM pour les femmes et les transgenres et transsexuels. Cela se veut ainsi très inclusif, éducatif et misant sur la sécurité dans les rapports sexuels.

Va-t-on voir un jour «Montréal la prude» se déniaiser et offrir aux Montréalais trippant fétichisme, cuir, BDSM, etc. un tel week-end avec une fermeture de rue et la collaboration de la SDC du Village? Malheureusement, chers lecteurs, pemettez-moi d’en douter…l

Infos : www.xtra.ca ou
www.torontoleatherpride.com


Photos : André Tardif