Divers/cite : la fête gaie - du 26 juillet au 1er août

La fièvre du disco enflammera Montréal

Yves Lafontaine
Commentaires
La fièvre du disco risque de contaminer les spectateurs, puisque le légendaire groupe Sisters Sledge et la formation musicale Boogie Wonder Band présenteront à DiversCité des prestation disco particulièrement électrisantes dans le cadre du Grand Bal. Sisters Sledge est un groupe de musique disco, formé à la fin de 1971. Comme son nom l'indique, le groupe est formé par quatre sœurs originaires de Philadelphie: Deborah, Joni, Kim et Kathy Sledge. Elles commencèrent très jeunes (elles avaient entre 12 et 17 ans) à chanter comme choristes dans leur église locale et se firent remarquer non seulement par leurs voix sublimes qui s'accordaient merveilleusement bien, mais également par leurs charismes naturels. Sous l'impulsion de Bernard Edwards et Nile Rodgers, les fondateurs du groupe Chic, elles deviennent leurs choristes ainsi que pour Al Jarreau. Après deux albums qui se font remarquer timidement — Mama Never Told Me, sorti en 1973, et Love Don't You Go, en 1974 — le groupe Sisters Sledge décolle en 1979 avec le simple We Are Family et l'album du même nom qui suivra avec des chansons devenues des standards du genre He's The Greatest Dancer (reprise en 1997 par Will Smith sous le titre de Gettin' Jiggy Wit It), Lost In Music et Thinking Of You. D'autres succès suivront en 1980, dont Pretty Baby et Got To Love Somebody; en 1981 avec les fameux All American Girls (qui sera samplé par Sex Bomb de Tom Jones) et My Guy; et, en 1983, avec Smile. Dancing On The Jagged Edge et Frankie seront leurs derniers succès.



En 1993, un Very Best Of avec quelques remixes sortira et reprendra le chemin des meilleures ventes. Leurs tubes seront souvent remixés au fil des années, si bien qu'aujourd'hui encore, nous avons l'impression qu'elles n'ont jamais quitté les palmarès. Elles continuent à faire quelques tournées dans le monde. Dans le monde du disco, les Sisters Sledge sont et restent du côté des femmes ce que les Bee Gees étaient pour les hommes. Elles seront à Montréal pour le dernier segment du Grand Bal au Festival Divers/Cité. Les quatre sœurs se promettent bien de nous faire danser au son d’un soul ennivrant et d’un funk qui nous prouvera que le disco est une célébration du rythme.



Tous ceux désirant se joindre à cette fête de la musique n’auront qu’à enfiler leurs chaussures à plates-formes, leurs pantalons serrés et leurs paillettes afin de prendre part à ce délire disco où l’on aura vu et entendu un peu plus tôt le Boogie Wonder Band qui prépare pour Divers/Cité une prestation disco particulièrement électrisante. Lors de ce spectacle dansant gratuit, les colorés musiciens-chanteurs de la formation entendent faire chanter et «groover» les festivaliers avec leur vaste répertoire de tubes de leur album double Kiss My Disco. Assurément, les Disco Inferno, Stayin’ Alive, Funkytown, Born To Be Alive et autres succès planétaires attireront bon nombre de nostalgiques de cette époque.


Les SISTERS SLEDGE et Le Boogie Wonder Band seront en vedette du GRAND BAL, le dimanche 1er août, à partir de 18h, sur la scène Loto-Québec – Parc Émilie-Gamelin. Ils seront précédés de Como Mango – Cours de salsa et de danses cubaines — et le groupe Kabahoro. L’entrée est gratuite, mais les dons seront évidemment grandement appréciés.